Malade et couvert de blessures, un chat errant est remarqué par des bénévoles venus stériliser une colonie

Repéré lors d’une campagne de CSRM (capture-stérilisation-relâche-maintien), Jules était très mal en point, mais cela ne l’empêchait pas de se montrer affectueux envers ses bienfaiteurs. Ces derniers ont mis un point d’honneur à l’aider à connaître la vie heureuse qu’il méritait.

Illustration : "Malade et couvert de blessures, un chat errant est remarqué par des bénévoles venus stériliser une colonie"

Les bénévoles de Flatbush Cats, association basée à Brooklyn (New York), étaient en pleine opération de capture et de stérilisation sur une colonie de chats errants quand l’un d’eux a attiré leur attention. Le félin tabby semblait en grande souffrance. Il était maigre, clairement affamé et déshydraté.

En s’approchant de l’animal, ils ont remarqué que le côté droit de son visage était couvert de plaies et qu’il avait l’œil endommagé. Le quadrupède présentait également un abcès dans la bouche. L’organisation l’a recueilli sans hésiter.

Illustration de l'article : Malade et couvert de blessures, un chat errant est remarqué par des bénévoles venus stériliser une colonie
Cole & Marmalade

L’examen vétérinaire a révélé que ce chat était, en plus, positif au FeLV (virus leucémogène félin), responsable d’une maladie infectieuse grave. Plus tard, l’équipe de Flatbush Cats a appris que ses blessures étaient consécutives à un accident de la route.

Malgré toutes les souffrances qu’il avait endurées, le minet, que ses sauveurs ont appelé Jules, débordait d’affection. Tout ce qu’il voulait, c’était donner et recevoir de l’amour. Il a même réclamé des caresses sur la tête pendant qu’on l’auscultait à la clinique vétérinaire, rapportait Cole & Marmalade.

Illustration de l'article : Malade et couvert de blessures, un chat errant est remarqué par des bénévoles venus stériliser une colonie
Cole & Marmalade

Jules s’est vu administrer des anti-inflammatoires et antidouleurs, et a reçu un traitement pour son œil, entre autres soins.

Plus le temps passait, plus son doux caractère s’exprimait, ce qui a permis au chat de se faire apprécier de tous au refuge.

Jules s’est également signalé par son appétit gigantesque, stigmate de sa vie d’errance et de la privation qui la caractérisait. « Jules n'aura plus jamais à se soucier de la nourriture, mais il lui faudra un certain temps avant de le comprendre. L'insécurité alimentaire est un défi courant pour les anciens chats des rues », indiquait l’association à son sujet.

Illustration de l'article : Malade et couvert de blessures, un chat errant est remarqué par des bénévoles venus stériliser une colonie
Cole & Marmalade

« Jules a trouvé une maison »

Ses blessures ont guéri en quelques mois. Il est devenu un chat plein d’énergie et encore plus friand de marques de tendresse. « Jules est difficile à photographier, car lorsque vous vous approchez, il se lève en espérant attirer votre attention et recevoir vos caresses », relatait Flatbush Cats.

Cette dernière a fini par lui trouver la famille parfaite. Jules a, en effet, été adopté, comme l’annonçait l’association : « Jules a trouvé une maison pour toujours ! Il veut vous remercier de lui avoir donné ce dont il avait le plus besoin […]. Merci de l'avoir aidé, ainsi que tant d'autres, à profiter de la vie qu'ils ont toujours méritée. »

A lire aussi : Une chatte pourtant trop jeune pour être maman élève ses petits du mieux qu'elle peut et touche en plein coeur une bénévole en visite au refuge (vidéo)

Illustration de l'article : Malade et couvert de blessures, un chat errant est remarqué par des bénévoles venus stériliser une colonie
Cole & Marmalade

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil