Le dévouement sans faille des bénévoles pour sauver un chat qui affronte un avenir incertain avec courage (vidéo)

Bucky a été trouvé sur un chantier lorsqu’il était tout jeune. Placé entre les mains bienveillantes des bénévoles de l’association Chats des Rues (93), le rescapé au joli minois aurait pu prendre un nouveau départ dans la vie en toute sérénité. Mais le destin en a décidé autrement… Touchée par son histoire et soucieuse de son avenir, la rédaction de Woopets a contacté ses bienfaiteurs.

Illustration : "Le dévouement sans faille des bénévoles pour sauver un chat qui affronte un avenir incertain avec courage (vidéo)"

« Ses yeux appellent à l’aide ! », écrit l’équipe de l’association Chats des Rues (ACR). Nos amis les animaux ne sont peut-être pas doués de parole, mais ils savent s’exprimer clairement par d’autres moyens.

Bucky, trouvé sur un chantier par des ouvriers lorsqu’il n’était qu’un minuscule chaton, a envoyé des appels au secours silencieux via ses superbes mirettes reflétant le ciel.

Ramené à l’ACR, Bucky a immédiatement fait fondre le cœur des bénévoles. Bien qu’il ait été sauvé d’une vie d’errance, le chat n’était pas au bout de ses peines…

« Son ventre anormalement gonflé inquiétait, mais personne n'aurait pu deviner le combat qu'il allait devoir mener », indiquent ses bienfaiteurs. Malgré les traitements, un voile semblait assombrir le miroir de son âme…

Illustration de l'article : Le dévouement sans faille des bénévoles pour sauver un chat qui affronte un avenir incertain avec courage (vidéo)

© Association Chats des Rues

« Un combat que nous pouvons gagner »

« Le diagnostic est tombé comme un coup de massue : Bucky est atteint de la PIF sèche, une forme de péritonite infectieuse féline qui affecte ses yeux autrefois si vifs, expliquent les membres de l’association, sans traitement, la mort survient en seulement quelques jours à quelques semaines après le début des symptômes. »

Toutefois, les bénévoles et leur petit protégé ne se laissent pas intimider par la Faucheuse, qui attend patiemment dans l’ombre. Refusant de baisser les bras, les volontaires ont mis en place un protocole intense avec le vétérinaire, sur 168 jours : « 84 jours d'injections et 84 jours de surveillance et de post-traitement. »

Illustration de l'article : Le dévouement sans faille des bénévoles pour sauver un chat qui affronte un avenir incertain avec courage (vidéo)

© Association Chats des Rues

Ainsi, le doux félin a reçu des injections au quotidien, tout en étant dorloté et aimé comme il le mérite. « Le traitement paralyse le virus de la PIF, soulignent les anges gardiens de Bucky, quand il est paralysé, il ne peut plus faire de dégâts sur l'organisme. »

Une démarche qui coûte 2 844 euros, raison pour laquelle l’association Chats des Rues a lancé une cagnotte en ligne. « Ensemble, nous pouvons apporter l'espoir et montrer que la maladie n'est pas une fin, mais un combat que nous pouvons gagner », déclare-t-elle.

Illustration de l'article : Le dévouement sans faille des bénévoles pour sauver un chat qui affronte un avenir incertain avec courage (vidéo)

© Association Chats des Rues

« Nous croisons tous les doigts à l’association ! »

Le 11 décembre, une porte-parole de l’organisme a annoncé à la rédaction de Woopets que Bucky arrivait au terme des 84 injections. Une étape importante !

« Une prise de sang à la fin de la semaine nous dira si on peut arrêter, ou si on doit encore lui administrer le traitement, nous a confié la bénévole, nous croisons tous les doigts à l’association ! »

Illustration de l'article : Le dévouement sans faille des bénévoles pour sauver un chat qui affronte un avenir incertain avec courage (vidéo)

© Association Chats des Rues

Hélas, la PIF s’avère tenace. Ses soigneurs doivent prolonger les injections jusqu’au 27 décembre. « Ensuite, Bucky sera en observation post-traitement pour, nous l'espérons très fort, observer l'évolution de la maladie jusqu'à pouvoir le déclarer guéri », a conclu notre source.

Comme l’a si bien fait remarquer l’écrivain Michel Bouthot, « l’espoir a les yeux brillants ». Nous espérons que le petit Bucky soit enfin libéré des griffes de cette maladie, et que ses magnifiques prunelles retrouvent leur lumière d’autrefois. Ne serait-ce pas le plus beau cadeau de Noël ?

A lire aussi : Un chat à 2 nez et à la douceur exceptionnelle est en quête d'une nouvelle famille aimante

Illustration de l'article : Le dévouement sans faille des bénévoles pour sauver un chat qui affronte un avenir incertain avec courage (vidéo)

© Association Chats des Rues

Pour faire un don à l’association Chats des Rues, cliquez ici.

1 commentaire