Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Laissé à son propre sort, un chat mange sa maîtresse décédée depuis deux mois

Publié le 31/01/2019 à 11h04

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Laissé à son propre sort, un chat mange sa maîtresse décédée depuis deux mois" Photo d'illustration

Les secouristes n’ont rien pu faire. Le 20 janvier, en pénétrant au domicile d’une septuagénaire belge, ils ont découvert l’horreur. Une personne âgée morte depuis deux mois environ, et un chat à ses côtés, lui aussi décédé. Néanmoins, afin de tenter de survivre, il avait commencé à manger sa maîtresse. En vain. Il a succombé.

La solitude n’est pas la compagne idéale des personnes âgées. Ces dernières s’interrogent de la façon dont elles seront retrouvées dans le cas où elles viendraient à décéder subitement chez elles. En décembre, nous nous faisions écho d’un chien qui n’avait eu d’autre choix que de dévorer en partie sa maîtresse décédée depuis environ deux mois. Il avait fallu que l’alerte soit lancée par un voisin, soucieux de ne plus voir la dame chercher son courrier, pour que les policiers fassent cette sordide découverte.

La mort sociale touche 30 000 personnes en France

La mort sociale touche environ 30 000 personnes en France, selon une étude réalisée par le CSA il y a plus d’un an. Cela correspond, pour une grande partie, aux personnes de plus de 60 ans. 32% d’entre elles n’auraient personne avec qui parler de choses qualifiées d’intimes.

A lire aussi : "Pourquoi mon chat n'est pas propre ?"

Cette fois, traversons les frontières. Direction la Belgique pour une histoire à peu près semblable à celle comptée ci-dessus. Cependant, le chien est ici remplacé par un chat. Jacqueline Vandendaele, âgée de 73 ans, ne donnait plus signe de vie depuis plusieurs semaines. Jusqu’à très récemment, ses voisins ne s’étaient pas inquiétés. Le 20 janvier, ils décident toutefois d’alerter les personnes compétentes.

Un décès qui remonte à novembre dernier

En entrant dans l’appartement de la septuagénaire situé dans la commune de Marcinelle, près de Charleroi, les secouristes, après avoir défoncé la porte, l’ont découverte morte. Pis, son chat, mourant de faim, avait commencé à la manger. Lui non plus n’a pas survécu, puisque son cadavre a été retrouvé à côté de celui de sa maîtresse, comme le rapporte le site du quotidien La Meuse.

L’autopsie, effectuée sur le corps de Jacqueline, a permis de situer le décès de cette Belge. Il remonterait au mois de novembre. Soit, comme pour la personne âgée de Saône-et-Loire, de plus de deux mois !

2454 partages

" J'ai souscrit à une assurance pour Neri dès sa naissance. En effet, le Maine Coon est une race de chat avec certaines prédispositions à développer quelques maladies et je préfère me prémunir d'un éventuel accident ou d'une maladie comme la dysplasie des hanches " (Pedro, VRP à Gap)

Si vous aimez votre chat, faites comme Pedro, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !