L'histoire de ce chat resté introuvable pendant 10 ans illustre à merveille l'importance de l'identification

Retrouver son chat perdu au bout de 10 années paraît invraisemblable. C’est pourtant bien ce qui s’est passé récemment dans les Ardennes. Néo, félin sénior, a refait surface grâce à sa puce d’identification et à l’infirmière qui l’a découvert et prévenu une association locale.

Illustration : "L'histoire de ce chat resté introuvable pendant 10 ans illustre à merveille l'importance de l'identification"

En 2013, Ophélie Charbeau et sa famille habitaient Maubert-Fontaine (08). C’est à cette époque-là que son chat s’était volatilisé. Néo, adorable matou à la robe rousse, était introuvable depuis.

10 ans plus tard, sa maîtresse était loin de se douter qu’elle était sur le point de le revoir et le ramener à la maison. C’est bien ce qui s’est produit, comme le rapporte L’Ardennais.

Vous êtes :

Illustration de l'article : L'histoire de ce chat resté introuvable pendant 10 ans illustre à merveille l'importance de l'identification
Les Moustaches / Facebook

Depuis quelque temps, Néo était nourri par des habitants du quartier des Bois-Bryas à Revin, toujours dans les Ardennes. Ils pensaient avoir affaire à un chat errant, ignorant qu’il avait une famille et que cette dernière n’avait plus de nouvelles de lui depuis de longues années.

Il avait ensuite été repéré dans le centre de la commune par une infirmière travaillant à la clinique Clinéa. Le croyant blessé, elle en avait informé par téléphone Carol Lereche, qui est à la tête de l’association locale de protection animale Les Moustaches.

La bénévole l’a emmené le lendemain matin chez le vétérinaire, qui a été stupéfait de découvrir qu’il était identifié par puce et que sa propriétaire avait signalé sa disparition 10 ans plus tôt.

« C’est magique »

« Quand le vétérinaire m’a appelée, j’avais envie de pleurer, raconte Ophélie Charbeau à L’Ardennais. C’est magique pour nous une telle aventure. C’est incroyable. »

Les retrouvailles ont eu lieu le jeudi 7 septembre. Elles « ont été très belles, d’après Carol Lereche, avec des ronronnements dès qu’elle l’a porté et caressé. »

A lire aussi : L'attitude sublime d'une chatte envers son ami lapin alors qu'elle est occupée à allaiter ses chatons (vidéo)

Ophélie Charbeau a pu ramener Léo à leur domicile, qui n’est plus à Maubert-Fontaine mais à Charleville-Mézières. Elle indique que son chat de 15 ans « n’a pas changé » et qu’il s’est vite entendu avec ses 2 enfants.

Pour Carol Lereche, cette histoire montre à quel point l’identification est importante. La stérilisation également, puisqu’elle rallonge l’espérance de vie de l’animal.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil