L'herbe aux chats protégerait votre chat des piqûres de moustiques

En se frottant contre les feuilles de l’herbe-aux-chats, nos amis félins ne font pas que s’offrir un bref moment d’extase ; ils se protègent aussi contre les moustiques. Une nouvelle étude confirme, en effet, l’effet répulsif que des composés contenus dans la plante peut avoir sur les insectes.

Illustration : "L'herbe aux chats protégerait votre chat des piqûres de moustiques"

Certains propriétaires en enfouissent une petite quantité dans un jouet ou un petit sac, puis la proposent à leur chat pour qu’il la renifle ou se roule dessus. L’herbe-aux-chats – à ne pas confondre avec l’herbe à chat - est connue pour l’effet euphorisant ou, à l’inverse, calmant qu’elle a sur les félins. D’après une nouvelle étude, elle possède une autre fonction très utile pour ces derniers, puisqu’elle les protège contre les moustiques, rapportait People le mercredi 15 juin.

L’étude en question a été publiée la veille dans la revue iScience. Elle avait été menée par le professeur Masao Miyazaki et son équipe à l’Université d’Iwate au Japon.

L’appellation herbe-aux-chats désigne plusieurs variétés de plantes qui font entrer les chats dans un état d’euphorie ou d’excitation. L’une des plus connues étant la cataire, ou Nepeta cataria.

Illustration de l'article : L'herbe aux chats protégerait votre chat des piqûres de moustiques

Les chercheurs s’étant penchés sur la question ont eu du mal à cerner les mécanismes qui sont à l’origine de la réaction provoquée par la plante chez les chats. Un comportement qui diffère d’un animal à l’autre - certains s’agitent tandis que d’autres deviennent extrêmement calmes – et qui ne dure généralement qu’une dizaine de minutes. C’est un terpénoïde appelé népétalactone et contenu dans les feuilles de l’herbe-aux-chats qui donne lieu à ladite réaction.

Une protection anti-moustique naturelle pour le chat

La nouvelle étude, en revanche, a mis en évidence l’effet d’un autre type de composant présent principalement dans Nepeta cataria et la vigne argentée (Actinidia polygama). Il s’agit d’iridoïdes qui repoussent les insectes.

A lire aussi : Il apprend à son chat à ouvrir la porte, des millions d'internautes sont subjugués par leur complicité (vidéo)

Ainsi, quand un chat entre en contact avec les feuilles de l’une de ces plantes et les endommage, celles-ci libèrent les ironoïdes en question qui les protègent contre les piqûres de moustiques en les maintenant à distance.

« Nous avons constaté que les dommages physiques causés sur la vigne argentée par les chats favorisaient l'émission immédiate d'iridoïdes 10 fois plus élevée que celle des feuilles intactes », a déclaré à ce propos le professeur Miyazaki.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil