Détruits par la vie, ce chaton et ce chien errants ont noué une amitié déchirante

Publié le 29/05/2020 à 20h32

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Emotion

Illustration : "Détruits par la vie, ce chaton et ce chien errants ont noué une amitié déchirante"
© Il Gattaro d'Aleppo

Junior, un chaton qui a perdu sa mère, est recueilli dans le refuge pour chats errants et se fait adopter par une chienne.

Répondant au nom d’Amira, la chienne vit dans les alentours du refuge pour chats errants, Il Gattaro d’Aleppo, en Syrie. Réputé, le refuge a été fondé par un certain Modammad Alaa Jaleel. Ce dernier prend soin de la chienne mais ne peut malheureusement pas la laisser approcher les 80 chats du refuge.

Avant qu’Amira ne mette bas, Alaa l’a laissée dormir dans sa chambre afin de lui procurer le repos nécessaire à sa condition.

Le sort a voulu que la chienne mette bas des chiots mort-nés.

Très émus par ce qui arrivait à Amira, Alaa et son amie Alessandra Abidin lui ont donné des peluches pour la réconforter du mieux qu’ils pouvaient, raconte cette dernière au Dodo.

Junior, une jeune chatte, venait d’être accueillie dans le refuge et commençait à se faire connaître de ses compagnons. Son attention s’était très vite portée sur Amira et sur une de ses peluches en particulier.

Abidin raconte que Junior s’était approchée de la chienne pour jouer.

Le chaton ne dérangeait pas Amira qui la laissait faire ce qu’elle voulait.

Alaa et Abidin ont vu les 2 bêtes ensemble et ont constaté que le chaton n’ennuyait pas du tout Amira. Au contraire, elle semblait plutôt ravie.

La relation des 2 animaux va grandissant. Amira se rend plusieurs fois à Il Gattaro d’Aleppo pour voir Junior qui ne manque jamais de l'accueillir chaleureusement. Aussi différentes soient-elles, Junior et Amira s’aiment beaucoup. Elles passent beaucoup de temps ensemble.

A lire aussi : Pour que sa portée voit le jour cette chatte errante force une dame à l'accueillir

Abidin explique que la chienne s’appelle Amira, qui signifie « princesse » en français, par ce qu’elle a un grand cœur.

A propos de l'auteur :

0 partage

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune chat, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chat le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (Jules, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chat, faites comme Jules, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

Articles en relation