Des maîtres dépassés après ne pas avoir stérilisé leurs chats : 24 félins cédés à la Fondation 30 Millions d’Amis

Les associations de protection animale ne cessent de répéter l’importance de stériliser les félins, femelles ou mâles. Les chattes peuvent en effet mettre bas jusqu’à 2 fois par an de 4 à 6 petits par portée en moyenne. Ce couple s’est laissé dépasser par la situation et avait pas moins de 28 matous dans son appartement. Heureusement, ils ont appelé à l’aide.

Illustration : "Des maîtres dépassés après ne pas avoir stérilisé leurs chats : 24 félins cédés à la Fondation 30 Millions d’Amis"

La Fondation 30 Millions d’Amis a été sollicitée par des particuliers qui ne savaient plus comment gérer la situation dans laquelle ils se trouvaient.

Après avoir accueilli dans leur logement de 30 mètres carrés plusieurs matous qu’ils n’ont pas stérilisés, ceux-ci se sont reproduits à grande vitesse.

L’homme et la femme ont alors vu le nombre de spécimens se multiplier sans pouvoir les faire adopter.

Ils se sont finalement décidés à appeler la Fondation 30 Millions d’Amis pour qu’elle leur vienne aide. Des agents se sont donc déplacés dans l’habitation située en Seine-Saint-Denis et ont constaté que 28 minous, pour la plupart des chatons, occupaient l’intégralité des lieux.

« Les chats sont sociables, curieux, gentils et accueillants. Même si l’odeur d’urine féline dans le logement est très désagréable, l’appartement reste propre dans son ensemble », a relaté l’enquêteur.

Illustration de l'article : Des maîtres dépassés après ne pas avoir stérilisé leurs chats : 24 félins cédés à la Fondation 30 Millions d’Amis
Fondation 30 Millions d’Amis

Les animaux confiés à un refuge

Par bonheur, tout ce petit monde se porte à merveille. Les 28 félins ont été cédés à la fondation puis confiés au refuge partenaire de Saint-Hilliers en Seine-et-Marne.

3 femelles sont gestantes et mettront très prochainement bas. Les bénévoles ont pourtant déjà du pain sur la planche puisqu’un grand nombre de chatons doivent être biberonnés toutes les 4 heures.

A lire aussi : Il trouve un moyen à la fois ludique et adorable pour nourrir un chat errant (vidéo)

« Tous ont été bien nourris. Certains sont même légèrement en surpoids. Ils sont assez craintifs pour l’instant, mais c’est normal compte tenu du transfert et de leur arrivée. Pour le moment, ils observent tranquillement leur nouvel environnement », a expliqué Anne Puggioni, la directrice du centre.

Les adultes ont été stérilisés et identifiés afin qu’ils puissent rapidement être proposés à l’adoption.

4 matous ont été restitués à leurs propriétaires attentionnés qui ont promis ne plus jamais se laisser envahir de la sorte.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil