Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Des dizaines de chats mutilés et tués dans une commune girondine

Publié le 18/01/2019 à 11h58

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Des dizaines de chats mutilés et tués dans une commune girondine" Photo d'illustration

Cela fait déjà des semaines que la série noire a commencé du côté d'Andernos-les-Bains (33). Une ou plusieurs personnes ont visiblement choisi de s'en prendre cruellement aux chats, les capturant avant de les massacrer. Une plainte a été déposée auprès de la brigade de gendarmerie locale.

Comme le rapporte Le Républicain, des dizaines de cadavres de chats mutilés ont été retrouvés au cours des semaines écoulées à Andernos-les-Bains, en Gironde. C'est surtout du côté du quartier du Pas des Moliets que la plupart de ces découvertes macabres ont été faites.

Des habitants de la commune ont alerté Les AndernoChats, une association de protection animale locale qui a aussitôt réagi en publiant un communiqué. Elle décrit l'auteur encore inconnu de ces actes odieux comme "un grand malade qui s'en prend exclusivement aux chats."

D'après les constatations faites sur les cadavres de chats découverts, ainsi que les examens vétérinaires réalisés sur ceux-ci, tout porte à croire que les félins ont été capturés au collet (méthode totalement interdite, du reste) avant d'avoir été mutilés à l'aide d'un objet tranchant, probablement une bêche ou une pioche. Il serait, en effet, question de décapitations et de têtes fracassées... C'est dire l'acharnement et la barbarie animant la ou les personnes derrière ces incroyables tueries. Les autopsies ont d'ailleurs permis d'écarter catégoriquement la piste des attaques par des prédateurs.

A lire aussi : "Les conflits entre chats"

Une enquête a été ouverte après qu'un habitant a déposé une plainte pour "actes de cruauté envers un animal" auprès de la gendarmerie d'Andernos-les-Bains. Les fondations 30 Millions d'Amis et Brigitte Bardot, ainsi que d'autres associations ont également été informées de ces faits.

8285 partages

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !