Coup de foudre : une famille parcourt plus de 800 km pour rencontrer Eddie, un chat noir boudé par les adoptants

Certains individus sont faits pour être ensemble, peu importe la distance qui les sépare. C’est le cas de Debbie Hughes et d’Eddie, une mère de famille et un chat de refuge, dont les vies respectives ont été profondément bouleversées le jour de leur rencontre.

Illustration : "Coup de foudre : une famille parcourt plus de 800 km pour rencontrer Eddie, un chat noir boudé par les adoptants"

L’adorable Eddie, un chat de 2 ans à la robe noire, est arrivé dans un refuge de Great Ayton (Angleterre) en septembre 2022. Avant cela, il vivait dans un hangar abandonné et souffrait d’une grave infection des 2 oreilles. Il avait été sauvé de la rue par un agent de la RSPCA, puis il a été proposé à l’adoption, comme nous vous en parlions dans un précédent article.

Eddie ne manquait pas de charme, mais les demandes d’adoption en sa faveur étaient extrêmement rares. Selon les bénévoles, cela s’expliquait par la couleur sombre de son poil, souvent boudée par les adoptants potentiels. Ils ont donc lancé un appel spécial en sa faveur sur les réseaux sociaux en mai dernier, dans l’espoir de l’aider à quitter le refuge le plus vite possible…

Illustration de l'article : Coup de foudre : une famille parcourt plus de 800 km pour rencontrer Eddie, un chat noir boudé par les adoptants

RSPCA Great Ayton / Facebook

Vous êtes :

Le regard qui change tout

À 424 km de là, vit Debbie Hughes en compagnie de son mari, Steve, et de leur fille, Lydia. Leur précédent chat, Sylvester, était décédé l’année dernière, et ils ne se sentaient pas vraiment prêts à accueillir un nouveau félin dans leur foyer. Or, en croisant le doux regard d’Eddie sur Internet, tout a changé.

« Son histoire nous a vraiment touchés, a-t-elle confié au Northern Echo. Je voulais vraiment lui offrir une vie heureuse et un foyer agréable. Nous pensions répondre aux critères, nous avons donc déposé une demande et tout s'est enchaîné. Nous n'avons pas vraiment réfléchi à la distance à parcourir pour l'adopter, nous savions juste que nous le voulions ! »

Une journée « formidable »

Les Hughes ont ainsi conduit pendant plus de 800 km (aller-retour) pour faire la rencontre du tendre Eddie. Ils se souviendront longtemps de cette journée. « En arrivant au refuge, nous avons dit que nous étions venus pour Eddie et je pense que le personnel n'arrivait toujours pas à le croire, raconte Debbie. Nous avons passé environ 20 minutes à jouer avec lui et à apprendre à le connaître, mais nous avons tout de suite été séduits. »

Illustration de l'article : Coup de foudre : une famille parcourt plus de 800 km pour rencontrer Eddie, un chat noir boudé par les adoptants

RSPCA Great Ayton / Facebook

« Il a miaulé un peu au début, mais ma fille était assise à l'arrière avec lui, et elle est très douée avec les chats, et il s'est vite détendu et s'est endormi pendant la majeure partie du voyage. C'était une journée formidable. Il a rencontré nos deux fils aînés et beaucoup d'autres membres de la famille, et il s'est très bien intégré. C'est un chat très affectueux qui aime jouer et être proche des gens, et nous sommes très heureux de l'avoir trouvé », a confié Debbie.

Illustration de l'article : Coup de foudre : une famille parcourt plus de 800 km pour rencontrer Eddie, un chat noir boudé par les adoptants

A lire aussi : Ce chat s'apprête à entrer dans l'histoire des courses nautiques en prenant part à une célèbre régate de 1200 km

RSPCA Great Ayton / Facebook

C’est une nouvelle aventure qui commence enfin pour le jeune Eddie. Au refuge, les bénévoles ne cachent pas leur joie ! « Nous sommes ravis que Debbie et sa famille, qui habitent si loin, aient eu à cœur de venir rencontrer Eddie et de lui offrir son foyer définitif après qu'il ait passé tant de temps avec nous. Nous avons été submergés par l'intérêt qu'il a suscité après avoir lancé l'appel, ce qui prouve que le bon foyer existe toujours - même s'il n'est pas toujours sur le pas de votre porte ! » a déclaré Beverely Dunn, responsable de la chatterie du refuge.

2 commentaires