Chaussette, l’ancienne chatte SOS du refuge a enfin trouvé des maîtres au poil

Chaussette n’a que 2 ans et demi, mais un parcours déjà bien rempli. Cette chatte atteinte d’une scoliose et de problèmes de peau a eu du mal à trouver sa famille, mais aujourd’hui, elle est plus heureuse que jamais et comble de bonheur ses propriétaires.

Illustration : "Chaussette, l’ancienne chatte SOS du refuge a enfin trouvé des maîtres au poil"

Chaussette, anciennement nommée Sya, était pensionnaire jusqu’en décembre 2021 du refuge de la SPA de Morée dans le Loir-et-Cher. Elle était proposée à l’adoption dans le cadre du dispositif SOS en raison de ses soucis de santé.

Ce procédé est utilisé pour les animaux qui peinent à rencontrer des maîtres pour diverses raisons (âge, comportement ou encore problèmes médicaux). Le montant des frais d’adoption n’est pas fixé précisément, mais laissé au choix du nouveau propriétaire.

Il faut dire que Chaussette n’était pas des plus avenantes avec les visiteurs. Et pour cause ! Son parcours l’avait profondément traumatisé.

3 familles avant de trouver la bonne

Après avoir vécu avec un premier maître parti en prison, la chatte de gouttière a été confiée une première fois à la SPA. Quelque temps plus tard, elle avait été adoptée, mais était malheureusement revenue au refuge à cause de son handicap trop contraignant à gérer.

Elle a sagement patienté 6 mois avant que Mariana et Alex ne se présentent à elle.

« Au début, ce n’était pas le coup de foudre, car contrairement à tous les autres matous, Chaussette était craintive. Elle n’osait pas nous approcher, mais personne ne l’aurait secourue », a déclaré le couple à La Nouvelle République.fr.

Cependant, Mariana et Alex étaient bien décidés à accueillir un félin de refuge. « Il y en a tellement qui ont besoin d’amour et qui se retrouvent abandonnés que ça nous paraissait logique de faire ce choix », a confirmé Mariana.

A lire aussi : Une ex escort-girl a vendu tous ses biens pour aider les chats maltraités. Elle risque de tout perdre !

Chaussette a donc intégré ses nouveaux quartiers. La cohabitation a été compliquée au début, mais à force de patience et de bienveillance, elle s’est profondément attachée à ses bienfaiteurs. « Elle avait vraiment peur de l’humain donc elle se cachait sans oser venir à notre rencontre. On lui a laissé le temps sans la brusquer. Finalement, elle a commencé à prendre ses marques chez nous », a expliqué Alex.

Aujourd’hui, la minette est épanouie et profite pleinement de sa vie auprès de ses maîtres sous le charme. Une belle histoire qui fait chaud au cœur.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil