Apeurée par le bruit, cette chatte de refuge rêve d'un autre endroit pour élever ses chatons (vidéo)

En dépit des efforts des bénévoles, la vie de refuge reste particulièrement anxiogène pour certaines de nos boules de poils. Cherry, une jeune maman chat, a vécu son séjour en refuge comme un véritable supplice, avant qu’une bonne samaritaine nommée Aimee ne vienne changer sa vie.

Illustration : "Apeurée par le bruit, cette chatte de refuge rêve d'un autre endroit pour élever ses chatons (vidéo)"

Le mois dernier, Cherry donnait naissance à ses chatons dans un refuge des États-Unis. Bien qu’elle était en lieu sûr, la chatte ne pouvait s’empêcher de se sentir mal à l’aise. Les bruits constants du refuge la mettaient à rude épreuve, et il était urgent de la reloger en famille d’accueil pour lui permettre de s’épanouir aux côtés de ses bébés.

Aimee, bénévole chez Be Their Voice Animal Rescue, s’est empressée de voler à son secours et de l’accueillir chez elle en compagnie de ses chatons. « Cherry était si maigre. Elle ne pesait que 2 kg 700 après la mise bas. Elle avait la peau sur les os », explique-t-elle à Love Meow.

Un nouveau départ

Lorsqu’elle était au refuge, Cherry passait la plupart de ses journées recroquevillée dans un coin de sa cage. À son arrivée en famille d’accueil, la maman chat s’est complètement métamorphosée. Son nouvel environnement, calme et confortable, semblait nettement mieux lui convenir.

La chatte a peu à peu montré son affection envers sa maman d’accueil, et a commencé à explorer sa nouvelle maison. « Malgré tout ce qu’elle a traversé, elle était très gentille. Elle s’est rapidement sentie chez elle, elle savait qu’elle et ses bébés étaient en sécurité », confie Aimee à son sujet.

Cherry a passé de plus en plus de temps à roupiller sur les genoux de sa nouvelle maman. Ses chatons, eux, ont grandi en taille et en force, et ont appris à se servir de leurs pattes.

Une séparation soudaine

Néanmoins, un mois plus tard, Cherry a été contrainte de se rendre chez le vétérinaire en raison de problèmes digestifs. « Nous en avons profité pour lui faire passer, ainsi qu’aux bébés, un test de dépistage pour le sida du chat. Malheureusement, elle est revenue positive », déplore Aimee.

Les chatons ont dû être séparés de leur maman pour éviter une trop forte exposition au virus. Cherry est restée à la clinique pour se soigner, tandis qu’Aimee prenait soin de tous ses bébés jour après jour.

Un « royaume » pour la vie

À l’issue de ses soins, Cherry a été proposée à l’adoption, et son vœu le plus cher n’a pas tardé à se réaliser. « Elle a trouvé une maison fabuleuse avec de nombreuses fenêtres d’où elle peut contempler son royaume. Elle aura un autre chat et 2 Golden Retrievers dans son nouveau foyer », se réjouit Aimee.

A lire aussi : Puck, un chat à l'apparence de « loup-garou » est aussi doux qu’un agneau (vidéo)

La chatte « douce, calme, aimante et confiante » peut enfin vivre la vie choyée qu’elle a toujours voulue ! Ses bébés, eux, seront proposés à l’adoption lorsqu’ils auront atteint l’âge requis. Nous sommes sûrs qu’ils rencontreront le même succès que leur maman…

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil