Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Air France interdit le fret à certains chats

Publié le 07/08/2019 à 10h05

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Faits Divers

Illustration : "Air France interdit le fret à certains chats"
Photo d'illustration

Voyager avec son chat en avion n’est pas aussi simple qu’on peut le penser. S’il est d’ordinaire plus facile de prendre son félin avec soi en cabine, la compagnie Air France a pris des mesures contre les races au nez retroussé, que ce soit chez les canidés ou les félins.

Les vacances estivales font l’actualité. En ce mois d’août, la France est un peu à l’arrêt. Les usines sont le plus souvent fermées et les salariés ont choisi de s’en aller au bord de l’eau ou à la Montagne (voire à l’étranger) pour profiter pleinement d’une bonne cure de soleil.

Pour ceux qui voyagent loin, le moyen de transport privilégié est l’avion. Mais avec un animal de compagnie, c’est toujours plus compliqué. Ainsi, on sait qu’Air France a interdit les « chiens à nez retroussé de races carlin, bouledogues et boston terrier » de voyager par le fret depuis le 15 juillet dernier.

En effet, ces chiens peuvent connaître des problèmes respiratoires et, donc, de santé, en raison de leur museau. Ainsi, la compagnie française ne souhaite plus connaître d’incident dramatique. Mais les chiens ne sont pas les seuls concernés par ces restrictions. Les chats aussi ont vu Air France durcir le ton, et prendre quelques mesures.

Des races de chats interdites en fret

Ainsi, les races Burmese (birman), Exotic Shorthair, Himalayen et Persan peuvent également se voir interdire de séjour en fret depuis la mi-juillet, alors qu’elles y étaient jusqu’à présent autorisées. Mais la compagnie invite chaque utilisateur de son réseau à contacter le service de fret afin de trouver une solution au cas par cas.

A lire aussi : "Les herbes à chats"

Pour rappel, voyager avec un animal de compagnie en cabine requiert l’achat d’un sac spécifique, aux dimensions bien définies par la compagnie. À moins de vouloir connaître la même mésaventure que Marine Le Pen récemment.

A propos de l'auteur :

0 partage

"Après l'accident de mon petit Neko, mon jeune chat percuté par une voiture, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chat à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Roxane, Villejuif)

Si vous aimez votre chat, faites comme Roxane, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !