11 chats ainsi que d’autres animaux sauvés en piteux état de conditions de vie déplorables : la maîtresse jugée au tribunal

Les enquêteurs ont été pris d’effroi en pénétrant dans le logement de cette femme peu soucieuse du bien-être de ses nombreux animaux. 11 matous, 2 chiens et un serpent souffraient de problèmes de santé en raison des conditions de vie affreuses dans lesquelles ils vivaient. La propriétaire est passée devant le tribunal ce 18 octobre 2022.

Illustration : "11 chats ainsi que d’autres animaux sauvés en piteux état de conditions de vie déplorables : la maîtresse jugée au tribunal"

Les faits remontent à novembre 2020. Les enquêteurs de la Scottish SPCA avaient reçu plusieurs signalements de voisins inquiets pour le devenir des animaux de Patricia Steven, une femme de 53 ans.

Quand ils se sont déplacés pour constater ces dires, cette dernière leur a refusé l’accès à sa maison. Un indice témoignant de l’urgence de la situation.

Après avoir averti les forces de l’ordre et obtenu un mandat, ils sont revenus bien déterminés à porter secours aux animaux.

Quand ils sont entrés, ils ont été choqués par les conditions de vie désastreuses des pauvres bêtes.

11 chats, dont des bébés, 2 chiens et un serpent corail survivaient dans un capharnaüm sans nom. Les malheureux étaient infestés de puces et manquaient de nourriture.

Illustration de l'article : 11 chats ainsi que d’autres animaux sauvés en piteux état de conditions de vie déplorables : la maîtresse jugée au tribunal
Scottish SPCA

Maltraitance par négligence avérée

« Les chiens s’alimentaient dans les poubelles. On pouvait voir les puces sauter partout dans la pièce », a relaté un sauveteur au Daily Record.

Les animaux, qui souffraient de divers maux (otites, infections oculaires, perte de poils…) ont été conduits en lieu sûr et auscultés par un vétérinaire.

Après de nombreux mois de soins, ils ont été adoptés par des personnes aimantes.

Illustration de l'article : 11 chats ainsi que d’autres animaux sauvés en piteux état de conditions de vie déplorables : la maîtresse jugée au tribunal
Scottish SPCA

Presque 2 ans plus tard, le 18 octobre 2022, Patricia Steven est passée devant le tribunal pour répondre des actes qui lui sont reprochés.

A lire aussi : Pour que sa chatte arrête de l’empêcher de travailler, un jeune homme trouve par hasard une adorable solution

Elle a écopé d’une interdiction de détenir des animaux pour les 10 prochaines années à venir ainsi que d’une peine de détention à domicile de 108 jours.

« Nous sommes ravis de sa condamnation. Les problèmes dont souffraient ses bêtes auraient pu être facilement évités et nous espérons qu'elle examinera attentivement sa capacité à prendre soin de n'importe quel compagnon à l'avenir », a déclaré Stephanie Ross, inspectrice à la Scottish SPCA.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil