Choisir une litière pour sa souris

Illustration : "Choisir une litière pour sa souris"

Votre souris est un petit rongeur qui passera sa vie le nez presque au sol. Dès lors, le choix d’une litière de qualité est indispensable pour lui permettre de vivre en bonne santé. Certaines sont plus conseillées que d’autres, d’autres sont également très toxiques et fortement proscrites. Nous vous conseillons avant d’acheter une litière qui aura des répercussions sur la qualité de vie de votre rongeur.

Comme pour les Hamsters ou les Lapins, une litière est un élément indispensable dans la cage de votre souris. Elle doit recouvrir totalement la base de son habitat. Elle doit se rapprocher au maximum du parfait sans jamais pouvoir l’atteindre, car il n’y a pas de litière miracle. Néanmoins, certaines litières sont plus qualitatives que d’autres et offriront une meilleure qualité de vie à votre rongeur. Elles peuvent aussi être plus accessibles, voire carrément biodégradables. En tout cas, elle ne doit pas être un handicap pour votre compagnon, et notamment attaquer ses voies respiratoires.

Les litières préférentielles

Votre souris pourrait se satisfaire de nombreuses litières. Voici lesquelles et pourquoi :

  • La litière de chanvre

Elle est bien souvent la plus conseillée, sauf en animalerie où on lui préfère celle en copeaux de bois, pourtant totalement à proscrire (voir ci-dessous). Le chanvre est une matière confortable, absorbante et assez abordable financièrement. De plus, elle possède l’avantage de ne pas être volatile, et donc de ne pas être nocive pour votre protégé, sauf si le chanvre est de mauvaise qualité. Dans ce cas, c’est sa vétusté qu’il faut remettre en cause et non sa caractéristique première. Cependant, certains rongeurs y sont allergiques.

  • La litière de lin

Elle ressemble très fortement à la litière de chanvre. Le lin est très confortable pour les pattes de votre souris. C’est une matière douce, agréable au toucher. Elle n’est pas forcément très chère à l’achat. Cependant, elle absorbe peut-être moins que le chanvre et, une fois arrivée en fin de paquet, elle peut devenir poussiéreuse, ce qui est un handicap pour la santé de votre souris. Enfin, cette dernière pourrait avoir du mal, contrairement à du chanvre, à pouvoir se servir du lin pour se créer des tunnels ou des tuyaux. Nous rentrons dans l’aspect pratique, mais c’est une donnée importante.

  • La litière de maïs

Très souvent, on utilise cette litière en roue de secours. En effet, elle convient parfaitement si votre souris est allergique au chanvre ou au lin. Elle n’est pas du tout volatile et donc pas du tout poussiéreuse. Son absorption se révèle être plutôt correcte. En revanche, elle n’est pas confortable pour les pattes de votre animal. Cela pourrait provoquer une pododermatite. Elle doit donc être testée avant tout achat d’un gros lot. Enfin, certains rongeurs aiment goûter aux grains de maïs. Cela peut provoquer des occlusions intestinales.

  • La litière de cellulose

Elle est très prisée aux États-Unis. Un peu moins connue en France et, pourtant, elle est quasiment parfaite. Elle est conçue à partir de fibres de cellulose comprimée. Ses qualités sont multiples : absorbante, pas poussiéreuse, agréable au toucher, douce et en plus biodégradable. Unique inconvénient : son prix. Elle est bien plus chère que toutes les autres litières.

  • La litière de hêtre

Ce n’est pas forcément la meilleure litière qui soit. En revanche, contrairement aux pins et aux trembles par exemple, elle n’est pas du tout toxique. Elle n’est que peu volatile et donc peu poussiéreuse. En revanche, elle n’absorbe pas très bien.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter
  • La litière de coton

Elle n’est pas du tout à la mode en France. Mais, comme pour la litière de cellulose, elle est presque parfaite. Douce, chaude, presque pas poussiéreuse, elle a l’avantage de contenir très bien les odeurs et de les absorber. Cependant, elle n’est disponible que sur Internet à des prix souvent exorbitants. Elle n’est pas idéale l’été en cas de fortes chaleurs.

Les litières à éviter

Certaines litières sont à proscrire et ne doivent jamais être achetées. Car, dans le meilleur des cas, votre souris ne s’y sentira pas à son aise. Dans les autres cas, elle connaîtra de nombreux problèmes de santé.

  • Les copeaux de bois

C’est malheureusement ce que l’on retrouve le plus dans les animaleries, et ce que l’on vous conseille le plus. Pourtant, les litières à base de copeaux de bois sont à proscrire, surtout ceux provenant des résineux comme le pin par exemple ou le sapin, l’épicéa… En plus d’être poussiéreux, ils ont la fâcheuse habitude de dégager des molécules toxiques lorsqu’ils entrent en contact avec l’urine : le phénol. Pour des souris, qui passent la grande majorité de leur vie le nez dans leur litière, c’est forcément horrible pour leur voie respiratoire.

Cette toxine va venir accompagner leur vie et même les souris les plus résistantes ne sont pas à l’abri de développer de nombreuses maladies en relation avec cela. Leur système immunitaire va se battre contre cette molécule, l’affaiblissant et donc laissant la porte ouverte à d’autres pathologies.

En outre, le cèdre contient de l’acide plicatique qui favorise les maladies du foie et les problèmes respiratoires.

  • La paille

La litière de paille est à oublier. Même si elle n’est pas forcément nocive, elle a tendance à dégager un peu trop de poussière. Surtout, elle est souvent trop sèche et les brins qu’elle contient sont piquants et donc inconfortables. Votre souris pourrait se couper les pattes, ce qui favoriserait l’apparition d’abcès ou le développement d’une dermatite. En plus, elles ne sont pas très absorbantes.

  • Le papier journal

Oubliez le papier journal, qui n’est pas du tout absorbant. Il laissera l’urine dans sa cage, offrant une très mauvaise odeur quotidienne. A la limite, il peut être placé en dessous de la litière habituelle, mais donc ne servir à pas grand-chose… De plus, l’encre du papier est toxique pour votre animal. Si elle en vient à l’ingérer, elle pourrait être gravement malade. En complément, le mélange encre et urine est également nocif.

Les prix

Forcément, le prix va influer sur votre choix d’une litière. Néanmoins, il ne faut pas hésiter à mettre un prix un peu plus élevé plutôt que d’aller régulièrement chez votre vétérinaire en raison de soucis de santé liés à cette litière.

A lire aussi : Nettoyer la cage de la souris

Ainsi, il faut compter environ 1€ le kilo pour du pin par exemple. Rappelons que ces copeaux de bois sont nocifs pour la santé de votre animal. Si le chanvre et le lin sont légèrement plus chers, ils sont finalement les meilleurs en rapport qualité-prix. Comptez environ 10€ les 30 litres, ce qui correspond à 3€ le kilo environ. Le maïs est du même ordre de prix.

Reste la fibre de cellulose ou encore la litière de coton. Ces 2 dernières sont excellentes pour la santé de votre souris, mais sont bien souvent très chères à l’achat. Ce qui rebute, à tort, le consommateur.

En résumé

Pour choisir une bonne litière pour votre souris, veuillez vous référer à :

  • Sa nocivité ou non
  • La poussière dégagée
  • La qualité du revêtement
  • Sa capacité d’absorption
  • La réaction de votre souris
  • Son prix

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !