Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Comment caresser et manipuler un furet ?

Les furets sont victimes de leur succès ! Leur bouille d'ange nous attire et on peut alors être très surpris de se faire mordre ! Le souci étant que le furet, animal carnivore, a de belles dents dont il sait très bien se servir, sous l'incompréhension totale des propriétaires qui souvent, se retrouvent dépassés par leur boule de poils à tête d'ange ! C'est normal, comme n'importe quel animal de compagnie, il faut comprendre le fonctionnement du furet pour pouvoir le manipuler et lui faire aimer les caresses.

Manipuler un furet

Savoir manipuler son furet est une chose essentielle si on ne veut pas lui faire du mal et si on ne veut pas que l'expérience finisse en traumatisme pour votre duo ! La première précaution à prendre est de mettre des gants si vous avez peur de la morsure. Mettre des gants est une sécurité pour tout le monde. Si vous vous faites mordre, vous ne lâcherez pas votre furet sous la douleur et vous ne serez pas traumatisé, ce qui vous permettra de continuer de vous en occuper. De plus, le furet comprendra que quand il vous mord il ne se passe rien.

Sachez que les furets sont très sensibles aux odeurs. Comme beaucoup d'animaux, les odeurs de crèmes, de parfums ou de nourriture peuvent changer le comportement qu'il aurait à votre égard. Au moment d'attraper votre furet, n'hésitez pas à y aller avec vos deux mains. Une fois tenu, maintenez la tête pour éviter qu'il vous morde, surtout si vous ne connaissez pas sa réaction, en plaçant une main à plat sous le cou ainsi qu'une autre entre les omoplates et le cou. Ne forcez pas votre furet à vous faire des câlins. Ce n'est pas un dispensaire à caresses et vous risqueriez de vous faire mordre.

N'attrapez surtout pas le furet par la queue ou encore par la peau du cou. Ce sont des méthodes dites à l'ancienne, qui servaient surtout aux chasseurs. Il n'y avait alors pas le besoin de créer un lien affectif avec le furet. Vous risquez en plus de ça de le blesser. Votre furet ne verra pas cette manipulation comme quelque chose de naturel. Bien au contraire, il va falloir lui prouver que vous ne lui voulez pas de mal. Vous ne devez pas non plus avoir d'hésitation quand vous l'attrapez. En effet, le furet a bien plus de réflexes que vous et si vous hésitez il prendra vite la fuite ou préférera mordre pour vous faire fuir.

Enfin, choisir le bon moment pour la manipulation et les caresses est indispensable ! Si votre furet n'a pas l'habitude de la manipulation ou qu'il ne l'apprécie pas, attendez le bon moment. Après qu'il soit sorti, qu'il ait joué et couru partout. Bref, attendez simplement qu'il se fatigue pour pouvoir l'attraper gentiment. Vous pouvez même le manipuler gentiment lorsqu'il dort.

Caressez le tout doucement, d'une main légère sur le dos ou doucement au niveau du menton. Vous devez, quoi qu'il arrive, associer cette manipulation à quelque chose de positif ! Elle ne doit donc pas être synonyme de punition, de douleur et de non-respect. Les caresses étant une manipulation très intrusive, il sera nécessaire d'avoir une bonne relation avec son furet.

A lire aussi : "Les morsures de furet"

Morsure du furet

Il convient de comprendre pourquoi le furet se met à mordre ou ne se laisse pas manipuler ! La réponse est simple : vous lui faites peur ! Sous ses airs joviaux on a souvent du mal à comprendre qu'il peut être impressionné par notre taille. Le fait de vouloir l'attraper est alors perçu comme un danger, une attaque dont la seule issue pour s'en sortir serait de mordre. Le furet est un prédateur naturel, mais il est aussi la proie des rapaces dans son milieu naturel. Pas étonnant donc que son instinct le pousse à se méfier des êtres humains.

En tant que prédateur, il en viendra facilement à mordre s'il se sent acculé ! Pas de panique, votre relation n'est pas gâchée. Vous devez juste, être patient le temps de créer un lien d'amitié et de respect mutuel. Rappelez-vous que vous pouvez porter des gants le temps d'être sûr de votre manipulation !

Analysez la morsure. Est-elle faite par un fureton ? Par un adulte ? Pendant un moment d'excitation comme pendant le jeu ? Cette analyse vous permettra de mieux connaître votre furet. Dans tous les cas, rien ne sert d'être violent. Vous pouvez simplement commencer par l'ignorer. Il vous mord le jeu cesse, vous vous en allez. Si c'est par peur, ignorez-le de nouveau. Prenez un jouet pour détourner ce comportement à votre avantage. Votre furet ne mordra jamais par méchanceté !

La morsure fait partie de la communication des furets. Mais vous pouvez vite la contrôler en positivant votre relation et donc la manipulation !

Créer un lien affectif avec votre furet

C’est le plus important ! Prouvez à votre furet que tout va bien, que vous êtes son humain bienveillant ! Pour ça rien de plus simple !

  • Vérifiez qu’il est en bonne santé. Comme chez l’être humain, quand le furet se sent mal, il sera moins tolérant. C’est normal. Son état de santé ne lui permet pas d’apprécier pleinement votre compagnie. Quand son état de santé est vérifié, prenez de la viande crue et à chaque fois que vous approcherez votre main du furet, donnez-lui un morceau. La nourriture joue alors le rôle d’un renforçateur primaire. Votre furet pensera alors que votre main est toujours trop cool !
  • Jouez énormément avec lui. Il a besoin de se défouler et vous devez devenir un copain de jeux. Prenez une balle faite la rouler pour lui. Jouez avec des objets qu’il pourra mordre ou chasser. Vous pouvez même l’emmener en promenade grâce à un harnais et une laisse !
  • Faites des câlins aux bons moments. Attendez donc qu’il dorme ou qu’il soit fatigué pour faciliter votre approche et votre prise de contact. Dans les débuts, n’approchez pas trop votre menton ou votre nez près de sa tête. Il pourrait être attiré de mordre ce qui dépasse ! Préférez les caresses légères sur le dos et au niveau du cou. Certains furets prennent plaisir à être caressés sur le ventre.
  • Apprenez-lui des tours comme si c'était un chien ! Vous pouvez utiliser la méthode clicker training. Elle vous permettra de lui apprendre à donner la patte, à sauter ou encore à tourner sur lui-même. C'est une bonne dépense mentale et physique.
  • Ne brutalisez jamais votre furet ! Même pas pour le punir. C'est la pire chose à faire. Donc, ne le secouez pas par la peau du cou, n'appuyez pas votre doigt sur sa langue, ne lui tirez pas les oreilles et ne mettez pas de petit coup sur la truffe. Il existe bien d'autres punitions comme l'ignorance ou l'isolement. Pas besoin donc de s'en prendre physiquement à votre furet. Dans tous les cas, restez patient, assidu et surtout bienveillant, afin de ne pas rentrer dans un cercle vicieux.

A propos de l'auteur :

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !