Hypothyroïdie chez le chien

Illustration : "Hypothyroïdie"

L'hypothyroïdie est la maladie hormonale la plus répondue chez les chiens. Elle résulte de la destruction ou du dysfonctionnement des glandes thyroïdes, entraînant une diminution de la sécrétion des hormones thyroïdiennes. Celles-ci permettent le bon fonctionnement de l'organisme en entier, puisqu’elles régularisent le métabolisme du chien. Elles agissent directement sur la croissance, la maturation du système nerveux central, la régulation de la température corporelle et bien d’autres fonctions encore. 

Quels sont les causes de cette maladie ?

Parmi les causes de l'hypothyroïdie chez le chien, nous trouvons :

Quels sont les signes cliniques d'hypothyroïdie chez le chien ?

Les signes d’hypothyroïdie n’apparaissent que lorsque la plus grande partie de la glande est détruite, et prennent donc plusieurs années à se déclarer (en général entre 3 et 8 ans).

Les symptômes que vous pouvez observer chez votre chien sont le résultat d'un ralentissement global du métabolisme, ils se manifestent à travers les signes cliniques suivants :

  • Une fatigue intense
  • Une léthargie
  • Une tendance à l'obésité
  • La recherche de la chaleur
  • De la diarrhée
  • Des vomissements
  • Un ralentissement du rythme cardiaque
  • Des troubles du comportement
  • Des crampes ou/et des boiteries
  • Des problèmes cutanés : poils secs et ternes ayant du mal à repousser
  • Des phobies inexpliquées face à des choses habituelles
  • Une agressivité
  • Des moments passagers d'hyperactivité
  • Une baisse de la fertilité
  • Des dépôts de lipides sur la cornée de l’oeil

Un chien atteint d’hypothyroïdie ne présente pas forcément tous ces signes mais seulement une partie.

Diagnostic de l'hypothyroïdie chez le chien

Le diagnostic de l’hypothyroïdie ne peut pas s’effectuer sur les seuls symptômes observés, qui restent très courants et donc non spécifiques. Des examens complémentaires sont nécessaires, notamment une prise de sang. Cette dernière permet de doser le cholestérol, les triglycérides ainsi que les hormones thyroïdiennes. Cette dernière analyse est parfois délicate car les résultats peuvent être faussés par des maladies intercurrentes ou des médicaments. Des examens d’imagerie de la glande thyroïde sont parfois nécessaires.

Le traitement de l'hypothyroïdie chez le chien

Le traitement de l'hypothyroïdie chez le chien repose sur l’administration à vie d’une hormone thyroïdienne de remplacement. Cette dernière permet la disparition progressive des symptômes et offre un très bon pronostic à l’animal traité.

Révision vétérinaire

Florine HACHE

Élève à l'École Nationale Vétérinaire d'Alfort et consultante pour ProVéto Junior Conseil

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre compagnon, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cette fiche "maladie" !