Peut-on laver un chiot ?

avec

Illustration : "Peut-on laver un chiot ?"

Votre chiot vient d’arriver à la maison et vous voulez tout faire pour qu’il ait une bonne hygiène ? Vous demandez sans doute si laver son chiot est une bonne pratique. Est-ce adapté à son jeune âge ? En a-t-il vraiment besoin ? Si oui, pourquoi ? Autant de questions qui parcourent l'esprit de tout néo-propriétaire de chien et sur lesquelles nous allons vous fournir toutes les clés afin de démarrer sur de bonnes bases.

Pourquoi est-il important de laver son chiot en l’absence de problèmes de peau ?

Le bain peut vite devenir un moment stressant pour votre chien. Il faut donc l’habituer dès son plus jeune âge pour qu’il y prenne du plaisir, mais pas avant ses 12 semaines (période de 3 mois après sa naissance où sa mère s'occupe de sa toilette). Pour cela, vous pouvez y aller par étape en commençant à le mettre dans la baignoire, puis dans un second temps en ouvrant l’eau. Il est également possible de lui mettre des jouets ou des friandises dans la baignoire afin qu’il associe la salle de bain à un lieu agréable. De plus, le bain habitue votre chien à la manipulation qui peut vite devenir importante lors de problèmes de santé.

Quel type de shampoing choisir ?

La peau de votre chiot est différente de la nôtre. Pour la respecter, il est important d’utiliser un shampoing adapté à votre chiot. Les shampoings ou autres produits que vous utilisez ou ceux de vos enfants sont à proscrire, car ils ont un pH différent de la peau de votre chien, ce qui pourrait endommager ses barrières épidermiques. Il est donc recommandé d’utiliser un shampoing canin ultra doux pour peau sensible. Vous pouvez trouver dans la gamme Douxo S3 des produits de qualité, qui respectent la peau de votre chiot. A base d’Ophytrium (extrait naturel purifié du Muguet du Japon), les produits Douxo S3 respectent les 3 fonctions de la barrière épidermique (mécanique, immunologique et microbiologique) tout en démêlant le poil de votre animal.

Recevez les conseils de Woopets en vous inscrivant à la newsletter

Les précautions à prendre pour un lavage réussi

Contrairement au chien adulte, les défenses immunitaires de votre chiot ne sont pas encore toutes fonctionnelles. Il est donc important de préparer le lavage de votre chiot afin de lui éviter une hypothermie. Pour commencer, il faut choisir un endroit confortable pour vous et pour lui : un évier sera préférable pour un chiot de petite taille et une baignoire ou une douche pour un chiot de plus grande taille. Pour éviter que votre chiot glisse, il est conseillé de l’installer sur une surface antidérapante. Si vous n’en avez pas, vous pouvez placer une serviette humide au fond de la baignoire.

Il faut également s’assurer que la pièce où s’effectuera le lavage ne présente pas de courants d’air et reste à température ambiante. La température de l’eau doit être de 38°C environ. La durée du lavage ne doit pas être trop longue sinon votre chiot pourrait s’énerver. Après le bain il faudra penser à bien sécher votre chien avec une serviette puis un sèche-cheveux si nécessaire. Là encore, il faudra y aller par étape, car le sèche-cheveux pourrait faire peur à votre chiot.

A quelle fréquence doit-on laver son chiot ?

La fréquence de lavage varie en fonction du type de poils de votre animal. Si votre chiot a les poils longs, vous pouvez le laver 1 fois par mois, s’il a les poils courts c’est une fois tous les 2-3 mois. Il est important de respecter cette fréquence au risque d’abimer la couche de sébum qui protège la peau de votre compagnon contre les agressions extérieures.

Quels sont les autres soins de la peau et du pelage conseillés pour mon chiot ?

Si votre chiot présente des poils longs ou mi-longs, il sera nécessaire de le brosser 1 fois par semaine ou par jour en fonction de la nature de son poil. Cela permettra d’enlever les nœuds, mais aussi d’éliminer le sous-poil mort. Pour effectuer un brossage optimal du poil, il existe des brosses, cardes, étrilles ou encore des gants constitués de picots souvent métalliques. Ces picots peuvent être de longueur plus ou moins importante selon l’utilisation que l’on veut en faire (simple démêlage ou retrait du sous-poil). Pour habituer votre chiot au pansage, vous pouvez dans un premier temps utiliser une brosse douce.

Pour que l’hygiène de votre animal soit respectée et plus approfondie, un nettoyage des oreilles avec une lotion adaptée telle que la lotion auriculaire DOUXO S3 care est recommandée. Vous pouvez également laver les yeux du chien afin d’éliminer les impuretés. Du sérum physiologique ou une solution de lavage oculaire permettra de les nettoyer sans abimer les yeux de votre chien.

Révision éditoriale

Léa Parent

Etudiante vétérinaire et ProVéto Junior Conseil

0 partage

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter ce guide !