Une policière à la retraite atteinte de stress post-traumatique affirme que son chien d'assistance l'a sauvée

Les chiens sont des compagnons de vie précieux, Kerry Snuggs peut en témoigner. L'ex-policière, originaire de Fareham, dans le Hampshire (Angleterre), affirme que son compagnon à 4 pattes lui a été d'un grand soutien.

Illustration : "Une policière à la retraite atteinte de stress post-traumatique affirme que son chien d'assistance l'a sauvée"

Kerry Snuggs a servi dans les forces de l'ordre pendant 21 ans. Mais un appel d'urgence a changé sa vie pour toujours... « Un homme essayait de se faire du mal. J'ai dû le plaquer au sol pour l'empêcher de sauter à l'eau », a-t-elle expliqué à Mirror.

« Je me suis cogné le genou sur le béton, j'ai donc subi une vilaine opération. J'ai dû utiliser un fauteuil roulant et des béquilles pendant 18 mois, en plus de suivre des séances de physiothérapie. »

Cet accident a mis fin à sa carrière de manière précoce en 2012, et son état psychologique s'est dégradé.

Illustration de l'article : Une policière à la retraite atteinte de stress post-traumatique affirme que son chien d'assistance l'a sauvée

© Kerry Snuggs

Une rencontre salvatrice

« Une fois que j'ai pris ma retraite, j'ai vraiment perdu un peu mon identité. Ma santé mentale s'est détériorée assez rapidement, je suis devenue suicidaire et j'ai reçu un diagnostic de stress post-traumatique », a confié la quadragénaire. En 2018, sa vie a de nouveau basculé...

Kerry a contacté l'association Dogs Trust, afin d'obtenir un chien d'assistance. C'est à ce moment-là qu'elle a rencontré Bert. Le chien croisé Springer Anglais / Basset Hound a littéralement transformé son existence.

« Il a regardé dans mon âme. Il a vu à quel point j'étais brisée », se remémore la protagoniste. Bert a lui-même traversé une épreuve difficile. L'organisme l'a retiré des griffes d'un propriétaire malveillant, qui l'avait maltraité et ligoté.

Kerry et Bert se sont sauvés mutuellement.

Illustration de l'article : Une policière à la retraite atteinte de stress post-traumatique affirme que son chien d'assistance l'a sauvée

© Kerry Snuggs

Gentillesse et solidarité

Le chien a aidé sa mère adoptive à redevenir sociable. La policière à la retraite s'était isolée de ses amis et de sa famille pendant plus d'un an, mais Bert lui a redonné la confiance nécessaire pour sortir à nouveau. Il a également pris l'habitude de l'apaiser dans les moments les plus sombres.

« Il est très collant et câlin. Il sait que je fais des cauchemars et me donne des petits coups de patte. Il est tellement à l'écoute que c'en est presque irréel », a confié Kerry. « C'est mon roc absolu. »

A lire aussi : Le quart d'heure de folie d'un Golden Retriever captivé par un œuf ! (Vidéo)

Le canidé l'a même poussée à fonder sa propre association. Acts of Kindness a été créée pour aider une veuve en deuil à retrouver son alliance perdue. Au fil du temps, la communauté de bénévoles s'est agrandie et a permis de réaliser plus de 40 000 actes de gentillesse.

Lors du confinement Kerry et Bert ont livré des milliers de colis remplis de nourriture aux personnes qui en avaient besoin. « Je crois que nous sommes plus forts ensemble et que la communauté peut vraiment soutenir ceux qui sont en difficulté », a indiqué Kerry. « Et je remercie Bert, il fait partie de moi et sans lui je suis perdue. »

1 commentaire