Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Chaque semaine, cette lycéenne rend visite aux résidents d'un EHPAD

Publié le 23/04/2019 à 17h15 Modifié le 24/04/2019 à 15h23

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Chaque semaine, cette lycéenne rend visite aux résidents d'un EHPAD" Photo d'illustration

Toutes les semaines, l’EHPAD bonduois accueille une chienne de six ans, et sa maîtresse pas forcément beaucoup plus vieille. Céleste a 15 ans et s’est tourné l’été dernier vers les personnes âgées d’une maison de retrait qu’elle connaît bien, pour y avoir eu des membres de sa famille. Sa chienne, elle, semble faire l’unanimité du côté des résidents.

L’EHPAD bonduois, dans le Nord de la FranceBondues précisément) est le théâtre d’une particularité hebdomadaire. L’accueil, chaque mercredi après-midi, d’Indie. Cette chienne de six ans est la propriété de Céleste Delannay.

A lire aussi : "La première visite de son chiot chez le vétérinaire"

La jeune fille n’a que 15 ans. Lycéenne, elle a eu cette idée l’été dernier, comme sa maman Virginie l’explique à nos confrères de La Voix du Nord : « C’est elle qui d’entrée de jeu a dit qu’elle voulait faire ça. Moi, je n’ai fait que les formalités. » Il faut dire que Céleste connaissait les murs de l’établissement. Son grand-oncle et sa grand-mère y ont, jadis, pris leur quartier.

Des « bienfaits au niveau de la santé »

Alors, Céleste et sa chienne Indie viennent voir les résidents lors d’animations. « Elle fait un petit tour et les résidents adorent ça », assure Latifa Douichi, animatrice. « Beaucoup de personnes ne peuvent pas avoir d’animaux ici », explique Céleste, convaincue que la présence de sa chienne améliore la vie de ceux et celles qu’elle croise. « Je sais que ça a des bienfaits au niveau de la santé. Ça permet de faire baisser la pression artérielle. »

Ce n’est pas Latifa qui affirmera l’inverse, elle qui précise que « la plupart des résidents possédaient des animaux de compagnie », et que cela participait à « raviver leurs souvenirs ». Ne reste plus à Céleste de poursuivre son rêve : devenir vétérinaire. L’inverse nous aurait étonnés.

0 partage

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune Bouledogue, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chien le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (William, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chien, faites comme William, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 26/04/19

    belle initiative de Céleste d'apporter un peu de réconfort, avec sa chienne, auprès des résidents de l'EHPAD.

     Répondre  Signaler