Une journée pour financer la formation des chiens guides

Dans le Tarn, à Mazamet, est organisée ce samedi 24 mars l’opération « 30 000 pommes pour un chien guide ». Une journée à base de pommes à venir acheter pour financer les formations de chiens guides. Des témoignages seront à écouter tout au long de la journée.

Illustration : "Une journée pour financer la formation des chiens guides"

L’opération « 30 000 pommes pour un chien guide » reprend du service. Samedi 24 mars, de nombreux chiens guides accompagneront leurs maîtres lors d’une journée spéciale afin de témoigner sur le bénéfice d’une telle opération.

Ce rendez-vous est organisé dans le Tarn, à Mazamet, par les Lions Club de la ville aidés par la participation de l’hypermarché Leclerc de Mazamet-Bout-du-Pont-de-l'Arn. L’ambition est simple, mais prépondérante pour assurer la continuité dans le service de l’aide aux personnes malvoyantes. Il s’agit de financer des formations souvent coûteuses des chiens guides, à l’aide d’une vente de pommes, comme le rapporte La Dépêche.

Vous êtes :

Le canidé est le meilleur ami de l’homme, et il le prouve perpétuellement en apportant réconfort, soutien et présence aux personnes déficientes visuellement. La formation de ces chiens permet par la suite de faire bénéficier gratuitement toute personne aveugle ou malvoyante d’un chien adapté à son handicap.

Le chien changera drastiquement le mode de vie de la personne bénéficiaire. En plus de lui apporter un soutien moral, il sera présent jour et nuit au chevet de son maître. Une complicité certaine se créera dans ce couple si spécial et assez complet.

Quid de la formation ?

Former un chien guide demande du temps et forcément de l’argent. A l’issue de son sevrage, le chiot est placé par ses futurs éducateurs dans une famille d’accueil. Cette dernière l’éduquera convenablement, lui apprendra les bases de la vie domestique : être propre, obéir, marcher partout sans avoir peur.

A lire aussi : Une jeune fille autiste se mettait constamment en danger jusqu’à ce qu’un chien d’assistance entre dans sa vie

Après 10 mois de vie, le chien est repris puis placé dans une école spéciale de guides. Pendant plusieurs mois, il sera sous les ordres de professionnels. Toutes ses facultés seront développées pour une meilleure autonomie. Puis, avant de le laisser tout seul à disposition de son futur maître, une semaine de stage est organisée avec la personne malvoyante et son nouveau chien. Il n’est pas question de les laisser partir aveuglément vers l’inconnu…

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil