Une femme quitte tout ce qu’elle a, y compris sa famille, pour défendre la cause animale

Marlena s’est dévouée corps et âme pour sauver des animaux dans le besoin. Bien plus qu’une simple passion, c’est devenu ce qui l’anime chaque jour en se levant le matin. Elle a réalisé de nombreux sacrifices dans sa vie pour défendre la cause animale.

Illustration : "Une femme quitte tout ce qu’elle a, y compris sa famille, pour défendre la cause animale"

Marlena Piacenza, originaire de Newark au New Jersey (États-Unis), sauve, soigne, réhabilite et panse les cœurs des animaux en détresse. Elle a quitté son ancienne vie pour travailler au Santa Barbara County Animal Services et proposer son aide. Depuis, elle a sauvé de nombreuses vies.

Marlena a toujours été une passionnée des animaux, comme elle l’explique dans un témoignage confié à Newsweek. En visitant un refuge pour la première fois, elle a compris que sa place était auprès de ceux qui avaient besoin d’aide. Cette idée a mûri dans sa tête jusqu’à se concrétiser : « C’est une décision née d’une passion profonde pour les animaux et d’un fort désir de faire une différence tangible dans leur vie ».

Illustration de l'article : Une femme quitte tout ce qu’elle a, y compris sa famille, pour défendre la cause animale

Marlena Piacenza / Facebook

« On m'a proposé un emploi dans un refuge, où mon voyage a commencé »

Marlena est partie à la recherche d’un refuge qui accepterait de l’employer. Elle a quitté ses amis, sa famille et tout ce qu’elle avait construit jusqu’à présent. Elle a déclaré que cette décision avait été difficile, mais que l’idée d’abandonner des « animaux innocents qui n'avaient rien fait de mal, sauf naître dans un monde qui ne voulait pas d'eux » lui était insupportable.

Elle a donc postulé à divers endroits jusqu’à ce qu’un refuge lui accorde sa confiance. C’était le début d’une grande aventure dans laquelle elle a croisé des chiens aux multiples destins : « Certains ont été abandonnés, maltraités ou négligés, tandis que d’autres ont simplement été négligés dans des refuges surpeuplés » témoignait-elle.

A lire aussi : Le vol d'une chienne séniore à mobilité réduite plonge sa famille dans l'angoisse et met toute la communauté en alerte dans l'espoir de la ramener saine et sauve

« Je suis fière de l’impact que j’ai eu et des vies que j’ai sauvées »

Dans les moments les plus durs, Marlena se réconforte en pensant au bien qu’elle a fait autour d’elle. Son travail est extrêmement gratifiant, car elle permet à ceux dont personne ne voulait de se reconstruire et mener une meilleure vie. Aujourd’hui encore, l’envie d’aider l’anime : « Je continuerai à me battre pour les sans-voix et les vulnérables, pour défendre ceux qui ne peuvent pas parler pour eux-mêmes. Et tant qu'il y aura des chiens à secourir, je serai là pour répondre à l'appel » concluait-elle.

1 commentaire