9 mois après sa disparition ce chien retrouve sa famille

Un Beauceron qui avait disparu lorsqu’il était bébé, retrouve sa famille d’adoption 9 mois après, tout à fait par hasard et grâce à sa puce électronique.

Illustration : "9 mois après sa disparition ce chien retrouve sa famille  "

Au courant de cette semaine, un incident survient dans la ville de Joeuf qui se termine sur la plus heureuse des fins. La police reçoit un appel la prévenant qu’un chien était prisonnier de ses chaînes et qu’il fallait le libérer.

C’est alors que Smivu-fourrière intervient et le libère. Le chien se trouvait dans un campement à proximité de la médiathèque. Le président du syndicat régional responsable des animaux errants avait déclaré que le chien avait été abandonné par son maître qui venait d’être incarcéré.

Gérard Lintz raconte comment l’opération de libération du chien s’est déroulée et déclare que le Beauceron n’avait pas été agressif. L’agent ayant effectué l’approche a parlé doucement au chien qui lui a très vite fait confiance. L’agent s’est servi d’un gros outil pour parvenir à briser les chaînes.

Très content d’être enfin délivré, le chien n’a pas opposé de résistance pour monter dans la camionnette de la fourrière. A ce moment-là, quelques personnes disent être les vrais propriétaires du chien. Mais sans les papiers d’identité du chien, il n’était pas possible de le leur confier.

Dans les locaux de Moineville, après examen de la puce du Beauceron, l’identité du chien se révèle être celle proclamée par les individus à Joeuf. La famille a vite été contactée par téléphone.

Le bonheur exprimé par la vraie famille du Beauceron était sans pareil. Le pensant perdu à jamais, la personne contactée est tout de suite venue récupérer son chien. Ce dernier l’a tout de suite reconnue et a exprimé tout autant de joie en la voyant, bien que 9 mois étaient passés.

A lire aussi : Missionné pour livrer le repas d'une directrice de refuge, ce papa célibataire exauce le rêve qu'il partage avec sa fille de 5 ans

La vraie famille du chien dit qu’il a gardé la même attitude à peu de choses près. Cette belle histoire a pu se produire grâce à l’I-cad qui est la puce d’identification des carnivores domestiques.

Avec un peu de chance, les prochaines puces pour nos animaux domestiques seront dotées d’un système de géolocalisation, ce qui permettrait de retrouver l’animal à la seconde où il commence à perdre son chemin.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil