Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Un Yorkshire sauve toute une famille menacée par un incendie

Publié le 28/09/2015 à 13h19 Modifié le 29/09/2015 à 10h11

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Un Yorkshire sauve toute une famille menacée par un incendie"

Cette manière qu’ont les chiens d’être constamment en alerte et de ressentir les dangers bien avant nous font des compagnons exceptionnels et des protecteurs hors pair.

Patapouf, le chien de la famille de Thierry Leconte, a usé de son instinct de survie pour sauver sa famille, en plus de sa propre vie. Sans son acte de bravoure, l’incendie qui ravageait l’appartement voisin aurait pu atteindre le leur et probablement les asphyxier. Ce Yorkshire Terrier de 4 ans s’était, en effet, mis à aboyer de manière insistante au beau milieu de la nuit, alors que la famille Leconte dormait paisiblement dans leur appartement situé à Fontaine-l’Evêque, près de Charleroi en Belgique.

Thierry Leconte s’est alors réveillé pour ordonner à son chien de se taire, mais ce dernier continuait d’aboyer de plus belle. Intrigué par ce comportement, son maître est alors sorti de son lit pour aller voir ce qui se passait. L’odeur du brûlé a immédiatement assailli ses narines et devenait de plus en plus vive à mesure qu’il s’approchait de la cuisine et la porte d’entrée.

A lire aussi : "Pourquoi mon chien me lèche-t-il ?"

Il s’est alors aperçu que l’appartement d’en face était en proie à un violent incendie, qui menaçait de s’étendre vers son logement. Sans hésiter, Thierry Leconte a appelé les pompiers et conduit son épouse et leurs deux enfants, ainsi que Patapouf, hors de l’appartement en passant par le toit de l’immeuble. Une équipe de pompiers de Charleroi était déjà en route, car les voisins les avaient déjà prévenus entretemps. Ils sont arrivés à temps pour éteindre l’incendie et l’empêcher de se propager vers les autres appartements, dont celui des Leconte.

Grâce à l’alerte donnée par Patapouf, ces derniers ont eu la vie sauve. Mais ce Yorkshire n’en pas à son premier exploit salvateur : par le passé, il avait déjà sauvé un enfant de la noyade grâce à ses aboiements.



794 partages

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !