Un chien triste et effrayé qui passait son temps à fixer un mur retrouve sa joie de vivre

En octobre 2020, 26 chiens ont été sauvés de conditions de vie déplorables. Parmi eux, se trouvait Ralph. Pris en charge par la Société royale pour la prévention de la cruauté envers les animaux (RSPCA), l'animal ne cessait de regarder le mur de son chenil. Jusqu'à ce que le bonheur frappe à la porte de son cœur...

Illustration : "Un chien triste et effrayé qui passait son temps à fixer un mur retrouve sa joie de vivre"

En 2020, la RSPCA est intervenue chez un particulier pour récupérer une vingtaine de chiens négligés. La plupart d'entre eux étaient détenus dans des abris sombres et avaient très peu de contacts avec les humains. Des conditions de vie tout simplement inacceptables.

Selon Justin Stubbs, inspecteur de la RSPCA, les chiens étaient « aimés, mais le nombre était devenu trop important pour le propriétaire. Nous avons travaillé en étroite collaboration avec lui et il a convenu qu'il valait mieux que les animaux nous soient confiés ».

Lorsqu'ils ont été récupérés, les canidés n'avaient pas l'habitude d'être manipulés, ce qui a été le cas de Ralph. Les poils de ce dernier étaient emmêlés, ainsi que couverts d'excréments et d'urine.

Illustration de l'article : Un chien triste et effrayé qui passait son temps à fixer un mur retrouve sa joie de vivre

© RSPCA / Andrew Forsyth

La patience a porté ses fruits

Le petit chien était tellement effrayé et bouleversé, qu'il passait ses journées recroquevillé au fond de son chenil à fixer le mur. « L'équipe a passé des semaines à s'asseoir tranquillement à côté de lui et à lui offrir des friandises », a déclaré la directrice du refuge, Tiffany Saunders. L'animal se faufilait derrière ses visiteurs pour attraper sa gâterie, s'enfuyait et s'installait dans un coin pour la manger seul.

Illustration de l'article : Un chien triste et effrayé qui passait son temps à fixer un mur retrouve sa joie de vivre

© RSPCA / Andrew Forsyth

Mais grâce à la bienveillance et au dévouement des bénévoles, Ralph a commencé à sortir de sa coquille. « Quand il a remué la queue pour la première fois lorsque nous sommes entrés dans le chenil, c'était tellement incroyable », se souvient Tiffany.

Les volontaires ont aussi passé des mois à gagner la confiance de ses congénères et à les socialiser. Tous ont été correctement soignés et remis sur patte, rapporte Metro. Comme Ralph, ils ont fini par s'ouvrir aux autres et s'épanouir.

Illustration de l'article : Un chien triste et effrayé qui passait son temps à fixer un mur retrouve sa joie de vivre

© RSPCA / Andrew Forsyth

Une nouvelle vie

Le personnel du refuge a lentement initié Ralph aux promenades, et lui a permis de rencontrer de nouvelles personnes. Mais la boule de poils avait surtout besoin d'un véritable foyer.

Après avoir passé plus de 8 mois derrière les murs sécurisants de la RSPCA, le chien de 7 ans a été adopté par un couple originaire du Norfolk. Au départ timide et craintif, Ralph s'est métamorphosé en un compagnon affectueux et confiant.

Illustration de l'article : Un chien triste et effrayé qui passait son temps à fixer un mur retrouve sa joie de vivre

© RSPCA / Andrew Forsyth

Il a même une nouvelle sœur, répondant au nom de Rosie. Les 2 meilleurs amis adorent se balader dans les bois, courir et jouer. Depuis qu'il a commencé sa nouvelle vie dans le Norfolk, Ralph s'est fait beaucoup de nouveaux amis et a surmonté ses peurs.

Illustration de l'article : Un chien triste et effrayé qui passait son temps à fixer un mur retrouve sa joie de vivre

© RSPCA / Andrew Forsyth

« Ralph est adorable et fait fondre le cœur de tous ceux qu'il rencontre, a confié sa mère adoptive, c'est un personnage très sensible et doux qui n'échappera peut-être jamais complètement à son passé, mais chaque jour il apporte de l'amour dans notre maison. Nous pensons que le jour où nous l'avons rencontré a marqué le début d'une merveilleuse relation. »

Un second souffle, un nouveau départ dans la vie, et surtout un bonheur amplement mérité.

A lire aussi : Une femme adresse un adieu spécial à son chien âgé qui vit ses derniers jours (vidéo)

Illustration de l'article : Un chien triste et effrayé qui passait son temps à fixer un mur retrouve sa joie de vivre

© RSPCA / Andrew Forsyth

Photo de Jean et Léo Tout comme Jean R. de Nancy qui a souhaité protéger Léo, son Labrador âgé de 11 ans, souscrivez à une assurance pour votre chien adaptée aux besoins de votre compagnon !
Faites votre demande de devis personnalisé, c'est rapide et gratuit !

Si vous aimez votre chien, faites comme Jean, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 24/03/22

    mille mercis d'avoir fait adopté ce petit chien qui j'espère oubliera "son passé".....j'espère que les autres toutous connaîtront également la chaleur d'un foyer

      Répondre   Signaler


  • Image de profil