Un chien abandonné sous un pont retrouve l'espoir grâce à des promeneurs vigilants

Il ne voulait laisser aucune chance à son chien en l’abandonnant dans un endroit où les probabilités qu’il soit repéré étaient minces. C’était sans compter la vigilance et la bienveillance de passants qui ont immédiatement fait part de leur triste découverte aux forces de l’ordre.

Illustration : "Un chien abandonné sous un pont retrouve l'espoir grâce à des promeneurs vigilants"

Dans l’Oise, les gendarmes ont porté secours à un chien abandonné et caché par son propriétaire après l’alerte lancée par des témoins, rapportait ActuOise.

Les faits ont eu lieu le 22 octobre 2023 dans le village de Catheux (60), à une vingtaine de kilomètres au sud d’Amiens (80).

Des promeneurs s’étaient, en effet, aperçus de la présence d’un chien attaché à un buisson sous un pont. Selon toute vraisemblance, son emplacement avait spécifiquement été choisi pour que personne ne le remarque.

Illustration de l'article : Un chien abandonné sous un pont retrouve l'espoir grâce à des promeneurs vigilants
Photo d'illustration

Prévenus par les passants, les gendarmes de la brigade de Breteuil se sont rendus sur les lieux et ont mis fin au cauchemar du canidé. Ce dernier a été mis en sécurité et pris en charge avec l’assistance de la mairie de Catheux. Il est désormais entre de bonnes mains, ne manque de rien et n’a plus à craindre quoi que ce soit.

La gendarmerie a ouvert une enquête et a fini par identifier et localiser le propriétaire accusé d’avoir abandonné l’animal. Interrogé par les militaires, le prévenu est passé aux aveux ; il a reconnu les faits.

Lutter ensemble contre la maltraitance et l’abandon

Il devra en répondre face à la justice, puisqu’il comparaîtra devant le tribunal judiciaire de Beauvais en janvier 2024. C’est ce qu’indique la Gendarmerie de l’Oise dans un post partagé sur sa page Facebook le 22 novembre.

Elle ajoute que si l’individu est reconnu coupable, il encourt plusieurs sanctions dont « une amende conséquente [et] le remboursement des frais engagés par la mairie de Catheux pour l’assistance à l’animal ».

A lire aussi : Retrouvé dans les détritus, ce chien qui n'a jamais eu de contact avec les humains recherche une famille compréhensive

Elle insiste sur le fait qu’elle est « résolument mobilisée contre la maltraitance animale » et que la Gendarmerie Nationale travaille « sans relâche pour assurer la protection de nos amis à quatre pattes et faire respecter leurs droits. »

La Gendarmerie de l’Oise invite enfin les citoyens à lutter ensemble contre ce fléau.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil