Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Faits Divers
  5. Toulouse : Le chien d’une sans-abri abattu après avoir attaqué 3 personnes

Toulouse : Le chien d’une sans-abri abattu après avoir attaqué 3 personnes

Publié le 18/04/2017 à 11h29

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Toulouse : Le chien d’une sans-abri abattu après avoir attaqué 3 personnes"

L’animal, un Labrador-Retriever, avait mordu 2 passants et un agent de police. Le collègue de ce dernier lui a tiré dessus à 4 reprises pour faire cesser son agression. Quant à sa propriétaire, elle a été placée en garde à vue.

Le vendredi 14 avril à Toulouse (31), deux personnes ont appelé la police en déclarant qu’elles venaient d’être mordues par un chien. L’animal en question, de type Labrador-Retriever, appartenait à une femme de 35 ans, sans-abri, d’après France Bleu.

Des agents de la BAC (brigade anti-criminalité) ont été envoyés sur les lieux, rue des Martyrs de la Libération, et auraient essuyé insultes et comportement agressif de la part de la SDF, vraisemblablement en état d’ivresse. Alors que l’un des policiers tentait de l’interpeller, son chien s’est rué sur lui et l’a mordu au niveau de la jambe et de la fesse, lui arrachant son pantalon. Les 2 passants mordus auparavant l’avaient été aux mêmes endroits.

A lire aussi : "Promener son chien sans laisse"

C’est là que l’autre agent de la BAC a décidé de faire usage de son arme à feu pour mettre fin à l’attaque du canidé. Il a tiré à 4 reprises sur le chien, qui n’y a évidemment pas survécu.

Cette attitude agressive de la part de l’animal est d’autant plus surprenante que les Labradors sont loin de faire partie des races canines les plus virulentes, bien au contraire.

L’agent des forces de l’ordre qui a été mordu s’est vu prescrire 10 jours d’incapacité totale de travail. De son côté, la propriétaire du chien a été placée en garde à vue. Elle fait face à diverses accusations, dont celles de blessures involontaires et d’outrage à personne dépositaire de l’autorité.

682 partages

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !