Pour cette jeune femme diabétique, Sal la Labradoodle est bien plus qu'une bouée de sauvetage

Sal n’est aux côtés d’Eliza Bartlett que depuis quelques jours, mais cette chienne d’assistance médicale fait déjà la différence pour la jeune femme diabétique. Outre l’aide qu’elle lui apporte au quotidien, la Labradoodle est aussi devenue sa meilleure amie.

Illustration : "Pour cette jeune femme diabétique, Sal la Labradoodle est bien plus qu'une bouée de sauvetage"

Grâce à Sal, chienne d’assistance formée et offerte par une association, Eliza Bartlett n’a plus peur de sortir et peut mener une vie beaucoup plus libre. Un récit rapporté par le média australien ABC News.

La jeune femme de 30 ans habite Adélaïde dans le sud de l’Australie. Elle est atteinte de diabète de type 1, ce qui signifie qu’elle doit s’injecter de l’insuline et contrôler sa glycémie plusieurs fois par jour. A cause de sa maladie, il lui arrivait de perdre connaissance lors d’épisodes d’hypoglycémie. Elle avait également du mal à se lever certains matins. Sortir de chez elle était un véritable défi, car elle risquait la crise à n’importe quel moment.

Depuis 2 ans, elle attendait de se voir attribuer un chien d’assistance médicale. Son vœu a été récemment exaucé avec l’arrivée de Sal, une femelle Labradoodle.

Illustration de l'article : Pour cette jeune femme diabétique, Sal la Labradoodle est bien plus qu'une bouée de sauvetage
9 News Adelaide / Facebook

La chienne avait suivi une formation de plus d’un an dispensée par l’association Australian Lions Hearing Dogs (ALHD), qui en a fait don à Eliza Bartlett. Fondée dans les années 1980, ALHD formait spécifiquement des chiens d’assistance pour sourds et malentendants. 650 canidés y ont été certifiés et confiés à des personnes atteintes de surdité.

Sal est son premier animal spécialisé dans le diabète, et d’autres sont actuellement en apprentissage. La formation de chacun de ses chiens coûte environ 40 000 dollars australiens, soit près de 26 000 euros.

Illustration de l'article : Pour cette jeune femme diabétique, Sal la Labradoodle est bien plus qu'une bouée de sauvetage
9 News Adelaide / Facebook

Une amie précieuse et polyvalente

Eliza Bartlett sait que la Labradoodle pourrait lui sauver la vie. Elle l’aide déjà énormément au quotidien, l’alertant lorsqu’elle se rend compte que sa glycémie connaît des variations importantes. Ainsi, lorsque sa nouvelle maîtresse est en hypoglycémie, Sal s’en aperçoit à un stade précoce et le lui fait comprendre en posant la patte sur elle. Ce qui lui permet de réagir rapidement avant la survenue de la crise.

Illustration de l'article : Pour cette jeune femme diabétique, Sal la Labradoodle est bien plus qu'une bouée de sauvetage
9 News Adelaide / Facebook

Ce n’est pas tout, puisque la chienne a appris à aller lui chercher des sucreries ou ses traitements. Elle peut également aller lui chercher de l’aide si elle s’effondre et même appuyer sur le bouton d’urgence installé chez elle.

A lire aussi : Un chat tyrannique avec sa sœur canine s’adoucit lorsque celle-ci tombe malade et émeut les internautes (vidéo)

Illustration de l'article : Pour cette jeune femme diabétique, Sal la Labradoodle est bien plus qu'une bouée de sauvetage
Illustration de l'article : Pour cette jeune femme diabétique, Sal la Labradoodle est bien plus qu'une bouée de sauvetage
9 News Adelaide / Facebook

La présence de Sal la rassure. Elle est aussi devenue une véritable amie. Leurs liens et leur complicité ne font que se renforcer de jour en jour.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil