Une Marche de l'Animal en ville pour remettre 10 propositions concrètes à l'Assemblée nationale

La journée mondiale des animaux a été l'occasion idéale pour l'entreprise Mars Petcare d'organiser la Marche de l'Animal en ville. Les participants, bipèdes et quadrupèdes, ont marché ensemble jusqu'à l'Assemblée nationale pour remettre 10 mesures fondamentales. Un acte fort qui tend à améliorer le bien-être animal dans les zones urbaines.

Illustration : "Une Marche de l'Animal en ville pour remettre 10 propositions concrètes à l'Assemblée nationale"

Quoi de mieux qu'un vaste jardin public verdoyant, un beau ciel bleu et un soleil rayonnant pour promener son fidèle compagnon à 4 pattes ?

Lundi 4 octobre, élus municipaux, experts, influenceurs et autres célébrités se sont rassemblés au Champ-de-Mars dans le cadre de la Marche de l'Animal en ville. L'objectif de cet événement propulsé par Mars Petcare ? Remettre 10 propositions à l'Assemblée nationale, pour favoriser l'intégration de nos amis à fourrure dans les zones urbaines.

Une mission à laquelle des personnalités telles que le nageur Camille Lacourt, l'animatrice et Miss France 2012 Delphine Wespiser, la propriétaire de la star du web Malcolm The Akita, May Chan-Koung, et bien d'autres ont décidé de participer.

Animés par une même et puissante passion pour les animaux de compagnie, tous se sont réunis avec leurs boules de poils préférées dans le 7e arrondissement de Paris.

Illustration de l'article : Une Marche de l'Animal en ville pour remettre 10 propositions concrètes à l'Assemblée nationale

© Woopets

Lors de la marche vers l'institution phare de la démocratie française, les propriétaires ont pris le temps d'évoquer leurs difficultés pour inclure leurs chiens dans les agglomérations. Ces dernières ne sont pas toujours correctement aménagées pour répondre à ce besoin...

Illustration de l'article : Une Marche de l'Animal en ville pour remettre 10 propositions concrètes à l'Assemblée nationale

© Woopets

Un constat que déplore notamment la chanteuse Alma, accompagnée d'Ozy, son adorable Shiba Inu. Des municipalités, à l'instar de la Ville Lumière, n'admettent pas assez les animaux de compagnie en leur sein. Parcs, canisites, guides pratiques, une ribambelle de dispositifs pourrait être mise en place pour le bien-être de nos amis les bêtes, estime la jeune femme.

Selon elle, son chien n'est autre qu'un membre de la famille à part entière pouvant être considéré comme un citoyen, à l'image de nous autres bipèdes. Cette question a d'ailleurs été soulevée par des politiques et des spécialistes de la cause animale lors de la troisième édition du Rendez-vous de l'Animal en ville.

Illustration de l'article : Une Marche de l'Animal en ville pour remettre 10 propositions concrètes à l'Assemblée nationale

© Woopets

La vocation de Mars Petcare d'offrir un monde meilleur pour les animaux de compagnie

À l'aube de l'adoption prochaine par le Sénat de la loi contre la maltraitance animale, une myriade d'initiatives fusent pour améliorer le quotidien de nos compagnons à 4 pattes.

Le groupe Mars Petcare, à l'origine du programme « Better Cities for Pets » incluant la Marche de l'Animal en ville, s'est engagé auprès de nos chats et de nos chiens. Très concernée par les questions de société relatives à la cause animale, la firme soutient depuis 50 ans nombre d'initiatives.

Illustration de l'article : Une Marche de l'Animal en ville pour remettre 10 propositions concrètes à l'Assemblée nationale

© Woopets

Selon un sondage OpinionWay, 2 tiers des urbains refusent d'avoir un animal de compagnie en raison d'un manque de conditions optimales pour l'accueillir. « Nous nous sommes demandés quels étaient les freins », a déclaré Romain Dumas, président-directeur général Mars Petcare & Food France.

Illustration de l'article : Une Marche de l'Animal en ville pour remettre 10 propositions concrètes à l'Assemblée nationale

© Woopets

« L'accès aux parcs, aux transports ou encore aux entreprises sont souvent des difficultés pointées du doigt par les propriétaires. Nous sommes une société qui produit et commercialise des aliments pour les animaux de compagnie ; nous sommes convaincus que notre mission doit aller au-delà. »

« Et ce pour une bonne et simple raison : il est démontré scientifiquement que l'animal de compagnie rend la vie meilleure à l'Homme. Notre rôle, en tant qu'expert de la nutrition, est donc, en retour, d'offrir un monde meilleur aux animaux de compagnie. »

Illustration de l'article : Une Marche de l'Animal en ville pour remettre 10 propositions concrètes à l'Assemblée nationale

© Woopets

10 propositions déposées à l'Assemblée nationale

Les mesures concrètes, résultant d'un travail collectif entre des professionnels, des spécialistes ainsi que des défenseurs de la cause animale, ont pour intérêt de proposer différentes solutions selon les besoins et les réalités du terrain.

Les instigateurs du mouvement ambitionnent de penser la ville de demain. Les qualités de cette dernière ? Moderne, inclusive, agréable et respectueuse de ce petit peuple de poilus qui apporte tant à l'espèce humaine.

Illustration de l'article : Une Marche de l'Animal en ville pour remettre 10 propositions concrètes à l'Assemblée nationale

© Woopets

A lire aussi : Un Border Collie retrouvé terrorisé par les humains et enfermé dans un hangar ne peut plus s'empêcher de faire des câlins

Découvrez la liste des 10 propositions portées à l'Assemblée nationale à la suite de la Marche de l'animal en ville :

  • Instaurer une mission transversale « Animal en ville » regroupant élus municipaux, associations, éducateurs, vétérinaires et refuges à l’échelle locale.
  • Lancer une étude sur les attentes et besoins des propriétaires pour proposer des pistes d’amélioration dans la ville.
  • Aménager des parcs et des espaces canins adaptés aux besoins essentiels du développement des canidés.
  • Créer des espaces dédiés à l’accueil, l’éducation, la garde et le soin des animaux de compagnie à partir d’espaces d’urbanismes transitoires.
  • Encourager l’accueil des animaux domestiques sur les lieux de travail, restaurants, commerces, entreprises et établissements publics
  • Favoriser l’accès des animaux de compagnie aux transports publics.
  • Sensibiliser les citoyens à l’éducation et au bien-être animal.
  • Sensibiliser les citoyens contre l'abandon, encourager la stérilisation et l'identification des chats.
  • Favoriser la possession responsable et accompagner l'éducation des propriétaires.
  • Accompagner une politique de services aux possesseurs en situation de précarité.

1 commentaire