Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie
  1. Woopets
  2. Chien
  3. Actualités
  4. Faits Divers
  5. La peine d’une femme ayant laissé mourir son chien revue à la baisse

La peine d’une femme ayant laissé mourir son chien revue à la baisse

Publié le 05/10/2015 à 13h31

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "La peine d’une femme ayant laissé mourir son chien revue à la baisse"

Alors qu’elle avait été reconnue coupable d’avoir laissé mourir son chien, une jeune femme vient de voir sa peine réduite en appel.

Le 30 avril dernier, elle avait été condamnée à 4 mois de prison ferme par le Tribunal correctionnel de Toulon (83) pour avoir abandonné son animal qui a fini par trouver la mort il y a 4 ans. Aujourd’hui, sa peine a été plus qu’allégée, puisque la Cour d’Appel d’Aix-en-Provence (13) l’a ramenée à seulement 2 mois de prison avec sursis. Les amendes accompagnant la peine ont, elles aussi, été réduites par rapport au jugement prononcé en première instance. Cette personne est néanmoins condamnée à une interdiction à vie de détenir un animal.

A lire aussi : "Empêcher son chien de tirer en laisse"

La Fondation 30 Millions d’Amis s’était émue pour cette triste affaire et le sort atroce réservé au pauvre chien, un American Staffordshire Terrier âgé d’un an et demi et prénommé Enzy. L’organisation, qui s’efforce de lutter contre toutes les formes de maltraitance animale depuis sa création en 1995, avait réussi à faire requalifier les faits en « abandon », alors que les « mauvais traitements » avaient d’abord été retenus. Si l’on se réfère à l’article 521-1 du Code pénal, de tels faits sont passibles de 2 ans de prison et de 30 000 euros d’amende.

Pour revenir au cas d’Enzy, cet American Staffordshire Terrier avait été retrouvé mort dans un appartement de Toulon (83). Il y avait été abandonné et enfermé par sa propriétaire qui venait de rompre et de quitter ce logement. Affamé et assoiffé, le chien avait perdu la vie dans de longues et terribles souffrances. Son corps sans vie avait été trouvé sur place par les pompiers et les policiers en juin 2011.

273 partages

Tout comme Jean R. de Nancy qui a souhaité protéger Léo, son Labrador âgé de 11 ans, souscrivez à une assurance pour votre chien adaptée aux besoins de votre compagnon ! Faites votre demande de devis personnalisé, c'est rapide et gratuit !

Si vous aimez votre chien, faites comme Jean, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire