La mobilisation sans pareil d'un quartier pour rechercher un Berger Allemand décidé à ne pas être retrouvé

Publié le 30/12/2020 à 16h49

Ecrit par Anthony Pruvost dans la catégorie Emotion

Illustration : "La mobilisation sans pareil d'un quartier pour rechercher un Berger Allemand décidé à ne pas être retrouvé" © Happy Dogs Boarding

Près de 6 semaines après avoir disparu, un chien qui avait réussi à échapper à tous ceux qui essayaient de le ramener chez lui, a finalement été sauvé. D’importants moyens avaient été mobilisés pour le retrouver.

Ted a donné du fil à retordre aux nombreuses personnes qui tentaient de le localiser pour le secourir et le ramener à la maison. Ce Berger Allemand de 8 ans aura passé 40 jours loin de ses siens, mais il est retour, sain et sauf, comme le raconte The Philadelphia Inquirer.

Sa propriétaire Joan Kellett, qui l’avait adopté lorsqu’il avait un an, a pu fêter Noël en sa compagnie, dans leur maison de Harding dans le New Jersey.

Tout avait commencé le 26 octobre dernier. Ce jour-là, le chien venait d’arriver dans une école d’éducation canine à Laurel Springs. Il devait y séjourner quelque temps pour peaufiner son obéissance. Le soir-même, il avait réussi à s’échapper en sautant par-dessus le mur, puis en escaladant la clôture extérieure de l’établissement.

Des recherches avaient aussitôt été lancées. Les refuges et fourrières de la région ont été alertés, tout comme la police. Des drones ont même été déployés, mais sans résultat.

Quelques jours plus tard, Ted a été aperçu du côté de Sewell, à une quinzaine de kilomètres de l’école d’où il s’était enfui.

Kathleen Tortu-Bowles, une femme de 62 ans qui venait de perdre son emploi et qui adore les chiens, s’est jointe aux recherches. Elle a relayé l’info dans les réseaux sociaux, distribué des affichettes et arpenté le secteur au volant de sa voiture.

Début décembre, un livreur a vu le Berger Allemand près d’une maison à Deptford. Il en a alors informé Kathleen Tortu-Bowles qui s’est aussitôt rendue sur les lieux.

Elle s’est approchée tout doucement du chien, lui a donné à manger, puis a réussi à lui faire porter une laisse. Ted lui a léché le visage, comme pour la remercier.

A lire aussi : Un chien errant au passé tragique est incapable de passer le seuil de sa nouvelle maison (vidéo)

Quelques heures plus tard, l’insaisissable chien était aux bras de sa maîtresse, émue de l’avoir retrouvé après une si longue séparation.

A propos de l'auteur :

0 partage

Tout comme Jean R. de Nancy qui a souhaité protéger Léo, son Labrador âgé de 11 ans, souscrivez à une assurance pour votre chien adaptée aux besoins de votre compagnon ! Faites votre demande de devis personnalisé, c'est rapide et gratuit !

Si vous aimez votre chien, faites comme Jean, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

3 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 31/12/20

    faire des cours "d'obéissance" 7 ans après l'avoir adopté...je ne vois guère l'intérêt...mais bon, le principal c'est que le toutou soit enfin rentré

     Répondre  Signaler


  • Jacqueline MAZZUCCHELLI a écrit : 31/12/20

    Le chien s'est peut-être sauvé car les méthodes d'obéissance n'étaient peut-être pas "bienveillantes", il y a des éducateurs qui malheureusement sont violents envers leurs "élèves".

     Répondre  Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 31/12/20

    Tout à fait d accord avec les deux commentaires précédents ! Aberrant ces cours d obéissance après tant d années. J espère que sa "maîtresse" en tiendra compte et le gardera auprès d elle. Il a su se faire comprendre à sa façon. Il y avait là un réel mal-être : une douloureuse séparation et des méthodes d éducation peut être un peu douteuses. Tout pour le traumatiser, le pauvre chien, à son âge de plus !

     Répondre  Signaler


Articles en relation