La délivrance pour la famille de Zak, un Husky volé en mai et dont la disparition a plongé le fils de son maître dans le chagrin

C’est le soulagement pour Johan et son fils, qui cherchaient leur chien Zak depuis plus de 2 mois. Enlevé à son domicile toulousain, le Husky Sibérien a été retrouvé dans l’Aude, à 150 kilomètres de chez lui.

Illustration : "La délivrance pour la famille de Zak, un Husky volé en mai et dont la disparition a plongé le fils de son maître dans le chagrin"

La disparition de Zak avait ému et mobilisé de nombreux internautes. Elle avait surtout plongé le fils de Johan, son propriétaire, dans un profond chagrin, comme l’expliquait Margot, une amie de celui-ci. « Un petit garçon pleure son meilleur ami tous les soirs… », disait-elle ainsi dans la vidéo accompagnant la pétition / appel à l’aide lancée sur la plateforme MesOpinions et signée par près de 20 000 personnes.

Fort heureusement, l’enfant a pu sécher ses larmes en apprenant la merveilleuse nouvelle annoncée par cette même Margot le mardi 2 août. Son chien adoré a, en effet, été retrouvé, rapportait La Dépêche du Midi.

Ce Husky Sibérien aux yeux vairons avait disparu en mai dernier à son domicile, à Toulouse. Il avait vraisemblablement été enlevé, puisqu’il a été vu par la suite en compagnie d’un sans-abri.

Illustration de l'article : La délivrance pour la famille de Zak, un Husky volé en mai et dont la disparition a plongé le fils de son maître dans le chagrin
MesOpinions

Récemment, le quadrupède identifié par puce électronique a été aperçu à proximité de la station de métro Jeanne d’Arc, dans le centre-ville. D’après les témoignages recueillis par Margot, le chien âgé de moins d’un an avait perdu du poids et ses pattes étaient en mauvais état. Johan, 32 ans, et son entourage n’ont jamais cessé de le chercher.

A lire aussi : Ils adoptent une chatte aveugle et défigurée à coups de barre de fer, qui leur inspire la création d'un refuge pour animaux handicapés

Zak retrouvé à Narbonne par les gendarmes

C’est toutefois à Narbonne, à 150 kilomètres de la Ville rose, que le canidé a fini par être localisé et récupéré par les gendarmes.

La jeune femme a partagé la nouvelle et remercié tous ceux qui ont signé la pétition et apporté leur soutien.

Zak se trouvait dans un refuge mardi pour recevoir des soins et devait être récupéré par les siens soit le soir-même, soit mercredi matin.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil