Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

L'incroyable réaction d'un chien qui entend son maître évoquer ses plats préférés

Publié le 11/03/2019 à 11h45

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "L'incroyable réaction d'un chien qui entend son maître évoquer ses plats préférés" © Capture d'écran YouTube

Olive, un chien de race Labrador-Retriever, est un grand gourmand. On en veut pour preuve cette vidéo filmée par son maître pendant qu'il lui cite ses plats préférés, mais aussi le genre de nourriture qu'il apprécie nettement moins.

Nous savons tous que l'une des choses qui motivent le plus le chien, c'est la nourriture. Ce n'est pas pour rien que les friandises font partie des outils de base dans l'éducation de nos amis à 4 pattes.

Toutefois, chez Olive, une femelle Labrador-Retriever, motivation semble être un bien faible mot quand il est question de choses à manger. A la seule évocation de ses mets préférés, les yeux de la chienne s'illuminent et elle se met à se lécher les babines de manière frénétique. Son propriétaire, Josh Gottsegen, l'a justement filmée pendant qu'il lui citait ses friandises favorites. Dans la vidéo ci-dessous, on l'entend parler de pizza aux pepperoni, nachos, hamburgers, pop corn, jerky (viande séchée et salée), crème glacée, entre autres gourmandises qui ne sont toutefois pas toutes bonnes pour nos chers canidés. Des propos auxquels la chienne réagit de la manière décrite plus haut, donnant l'impression qu'elle s'imagine face à ce somptueux buffet.

A lire aussi : "Apprendre son chien à se promener en laisse"

Puis Josh cite des aliments que la Labrador apprécie nettement moins : brocoli, salade verte, choux de Bruxelles, courgettes... Et là, l'attitude d'Olive change complètement, avant de se "rallumer" quand son maître prononce les mots "sandwich au poisson, frites et beignets d'oignon".

Une vidéo qui ne fait que conforter la thèse soutenue par Eleanor Raffan, chirurgienne et généticienne vétérinaire à l'Université de Cambridge. Avec ses collègues, elle a mené une étude autour d'un gène connu pour influencer le poids chez les humains. Elle a découvert qu'une mutation dudit gène (POMC : pro-opiomélanocortine), présente chez près du quart des Labradors (23%) , faisait que ces chiens entretenaient une relation assez spéciale avec la nourriture.

Ces animaux sont, en effet, davantage motivés par les aliments et plus exposés au surpoids. La spécialiste pense que cet élément explique en partie pourquoi les Labradors excellent au travail, notamment en tant que chiens d'assistance, vu que l'apprentissage repose majoritairement sur les récompenses sous forme de friandises.

0 partage

1 commentaire