Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Florac Trois Rivières (48) : La chienne des gendarmes retrouve une sexagénaire disparue

Publié le 10/07/2017 à 14h52

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Sauvetages

Illustration : "Florac Trois Rivières (48) : La chienne des gendarmes retrouve une sexagénaire disparue"

Une dame de 65 ans et atteinte d’Alzheimer s’était perdue en milieu de semaine dernière à Florac Trois Rivières, dans le département de la Lozère. Lancée sur sa piste, Ignis, une femelle Berger Belge Malinois de la gendarmerie, l’a rapidement localisée.

Comment ferait-on sans les chiens pour retrouver les personnes disparues ? Ce serait quasiment impossible, car ces toutous disposent d’un flair dont la puissance est inégalée, même par les détecteurs les plus sophistiqués.

Leur efficacité a une nouvelle fois été démontrée la semaine dernière par l’un des chiens de la gendarmerie à Florac Trois Rivières, dans le département de la Lozère.

D’après France Bleu, en effet, une femelle Berger Belge Malinois appartenant à la gendarmerie, âgée de 4 ans et demi et répondant au nom d’Ignis, a permis de retrouver très rapidement une femme qui s’était égarée en pleine forêt. Cette dernière est atteinte de la maladie d’Alzheimer et n’avait plus donné signe de vie après avoir quitté la maison familiale le matin du mercredi 5 juillet.

Plus tard dans la journée, quand les gendarmes ont été prévenus, une équipe cynophile a été envoyée sur les lieux, comprenant Ignis et sa maîtresse la gendarme Carole Pothet.

Finalement, Ignis n’aura eu besoin que de 20 petites minutes pour localiser la dame. Une efficacité et une rapidité qui en a impressionné plus d’un, à commencer par ses collègues humains.

A travers sa page Facebook, la gendarmerie de la Lozère a ainsi tenu à saluer la performance salvatrice de la chienne Berger Belge Malinois. « Encore félicitations à ce binôme de choc ! », peut-on effectivement lire dans le texte accompagnant les photos du brave quadrupède.

A lire aussi : "Comment savoir si votre chienne est enceinte ?"

Photo : Gendarmerie de la Lozère / Facebook

A propos de l'auteur :

2037 partages

"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !