En fugue après une rupture amoureuse, une adolescente reste introuvable jusqu’à l’intervention du chien des gendarmes

Illustration : "En fugue après une rupture amoureuse, une adolescente reste introuvable jusqu’à l’intervention du chien des gendarmes"

Une fois de plus, c’est un chien qui a mis fin à une disparition inquiétante et ainsi sauvé une vie. C’est celle d’une jeune fille de 17 ans, chagrinée par une récente rupture et dont les effets avaient été retrouvés au bord d’un cours d’eau dans le Doubs.

Un important dispositif a été déployé autour des communes de Rancenay et de Busy (25) pour retrouver une adolescente disparue, comprenant une équipe cynophile de la gendarmerie. C’est justement le chien de recherche employé par les militaires qui a permis de localiser la jeune fille inconsciente, mais vivante, comme le rapportait France Bleu ce jeudi 10 juin.

La veille, en fin d’après-midi, l’ancien petit-ami de l’adolescente de 17 ans prévenait les gendarmes de sa disparition après avoir reçu un SMS préoccupant de sa part. Le jeune couple venait de se séparer et cela l’avait profondément affectée.

Au point de faire une fugue et de laisser son sac à proximité de la rivière Doubs. Il contenait encore son smartphone et surtout plusieurs boîtes de médicaments vidées de leurs contenus. La retrouver était donc d’autant plus urgent ; sa santé et même sa vie étaient désormais en jeu.

Localisée 3 heures plus tard grâce au chien des gendarmes

Des dizaines de gendarmes, des drones, un hélicoptère de la sécurité civile et des pompiers plongeurs ont été rapidement mobilisés. Tout comme des chiens de recherche, et c’est l’un d’eux qui a réussi à se mettre sur la piste de la jeune personne disparue.

3 heures après le signalement de son inquiétante absence, elle a été retrouvée par le canidé de la gendarmerie. Elle se trouvait dans la forêt à Busy, sous un tas de feuilles. Elle avait perdu conscience, mais elle était bien en vie.

L’adolescente a aussitôt été transportée aux urgences, mais son état de santé ne suscite plus d’inquiétude, toujours d’après France Bleu.

Un grand bravo à tous ceux qui ont participé à cette opération et tout spécialement aux équipes cynophiles de la gendarmerie doubiste, qui n’en sont pas à leur premier sauvetage.

A lire aussi : Une chienne rend quotidiennement visite à sa voisine âgée et seule, avec qui elle est devenue amie (vidéo)

0 partage
"Après l'accident de ma petite Mojito, mon magnifique Chihuahua, j'ai regretté de ne pas avoir souscrit à une assurance pour chien. Les frais vétérinaires se sont très vite envolés et il était indispensable pour moi, malgré le prix très élevé des soins, de sauver ma chienne. " (Annabelle, 31 ans, Marseille)

Si vous aimez votre chien, faites comme Annabelle, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 11/06/21

    mille mercis à toutes les équipes, aux toutous d'avoir sauvé la jeune fille qui j'espère ne recommencera pas son geste et qui retrouvera l'amour

     Répondre  Signaler


Articles en relation