Emus, les élèves d'une école primaire disent au revoir à leur chien de thérapie

Ils avaient convaincu les responsables de leur école de faire appel aux services d’un chien de thérapie. Beaucoup parmi ces élèves lui ont dit au revoir, car ils venaient d’achever leur parcours au primaire et doivent entrer au collège. L’animal, lui, continuera de venir en aide à leurs successeurs.

Illustration : "Emus, les élèves d'une école primaire disent au revoir à leur chien de thérapie"

Les visites de Mazie sont toujours très attendues à l’école élémentaire Alfred J. Gomes de New Bedford, dans le Massachussetts. Chienne de thérapie certifiée, cette femelle Golden Retriever y intervient chaque semaine pour soutenir et réconforter les élèves qui en ont besoin.

Ce sont d’ailleurs ces derniers qui avaient réussi à convaincre la direction de l’établissement d’amener un chien de thérapie, près d’un an plus tôt. La directrice Ellyn Gallant et son équipe leur avait alors proposé de réaliser un projet de recherche sur les canidés formés à cette spécialité. Elles les avaient invités à rédiger des essais exposant les bénéfices qu’une telle initiative pouvait avoir sur les écoliers eux-mêmes, ainsi que sur les enseignants et les membres du personnel.

Les enfants s’étaient surpassés dans cet exercice et étaient même allés plus loin ; ils avaient préparé une vidéo destinée à obtenir l’autorisation du superintendant Thomas Anderson. Ce dernier, Ellyn Gallant et leurs collègues ont été agréablement surpris par la qualité des travaux des écoliers et leur ont donné le feu vert.

« Ces essais venaient du cœur et nous devions accéder à leur demande », explique Ellyn Gallant à WBSM. Des textes qu’elle garde précieusement et relit régulièrement. « Ils sont vraiment touchants », poursuit-elle. C’est ainsi que Mazie la Golden Retriever est devenue la coqueluche des élèves de l’école Alfred J. Gomes.

Illustration de l'article : Emus, les élèves d'une école primaire disent au revoir à leur chien de thérapie
New Bedford Public Schools / Facebook

Mazie se tient prête à aider les nouvelles générations d’écoliers

Bon nombre de leurs auteurs étaient en CM2 cette année. Ce qui signifie que, le vendredi 17 juin 2022, ils passaient leur dernier jour dans cet établissement. Ils ont eu l’occasion de dire au revoir à Mazie et à sa maîtresse Catherine Olsen, une ancienne enseignante. Un moment plein d’émotion et de tendresse, qui marquera à jamais les esprits de tous ceux qui l’ont vécu.

A lire aussi : Après le décès de sa patiente, une infirmière prend la plus belle des décisions au sujet du chien de la défunte

Illustration de l'article : Emus, les élèves d'une école primaire disent au revoir à leur chien de thérapie
WBSM

La chienne de thérapie et sa propriétaire continueront d’intervenir dans cette école et à soutenir les enfants en difficulté. Elles le feront aussi bien dans le cadre des activités d’été qu’à partir de la rentrée prochaine.

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 29/06/22

    brave MAZZIE, tu as je pense encore quelques semaines pour te reposer et à la rentrée, tu viendras de nouveau en aide à ces jeunes

      Répondre   Signaler


  • Image de profil