Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Sauvetage de deux chiens et cinq personnes pris au piège par la marée montante !

Publié le 26/02/2019 à 11h07

Ecrit par Alexandre Dieu

En ce mois de février, les températures sont printanières sur la France, voire quasi-estivales. En ce dimanche de vacances d’hiver, 5 promeneurs et 2 chiens ont eu la mauvaise idée de s’aventure au pied de la falaise du Cap Blanc-Nez, dans le Pas-de-Calais. Tous ont dû être secourus, car la marée les enfermait petit à petit.

Sur la Côte d’Opale (Pas-de-Calais) un coin est prisé lorsque le temps le permet. Il est visité tout au long de l’année et offre une vue surprenante sur la Manche. Mieux, par beau temps et ciel dégagé, les côtes anglaises sont parfaitement visibles, au point de se dire que cette grande île n’est pas si loin que cela.

Mais, le danger guette, notamment car le site des Deux Caps (Blanc-Nez et Gris-Nez) se trouve en hauteur. Il surplombe une falaise mortelle en cas de chute. A son pied, 5 personnes et 2 chiens ont été pris au piège par la marée montante ce dimanche 24 février en début d’après-midi.

A lire aussi : "Comment gérer une bagarre entre chiens ?"

Comme le rapporte Radio6, la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord reçoit un appel du Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage. Il convient de sauver rapidement ces personnes et les animaux coincés en bas de la falaise du Cap Blanc-Nez.

Une mission bien menée en une vingtaine de minutes

Coordonnée par le CROSS Gris-Nez, l’opération de sauvetage voit intervenir un patrouilleur de service public, la SNS 077 « Notre Dame de Risban » ainsi qu’un zodiaque du SDIS 62 (Service Départemental d'Incendie et de Secours). La mission de sauvetage est réussie en une vingtaine de minute. A 15h, deux personnes sont récupérées par le zodiaque, qui revient chercher les 3 autres personnes et les 2 chiens un peu plus tard.

Si tout s’est bien terminé, l’histoire aurait pu se finir autrement. Ce qui permet à la Préfecture maritime de rappeler des conditions à respecter : être équipé d'un moyen de communication en état de marche, de conserver en permanence un repère visuel et un point de repli sur la terre ferme, de consulter avant toute sortie en mer ou promenade sur le littoral les prévisions météorologiques et connaître les coefficients de marées, de se méfier de la brume et du brouillard et de ne pas s'engager sur l'estran en cas de doute ou de méconnaissance des lieux.

0 partage

1 commentaire