Déterminé à sauver les animaux, un jeune de 18 ans consacre une partie de son temps à gérer des enquêtes contre la maltraitance animale

La motivation quotidienne d’Hugo est inspirée par sa passion pour les animaux et son désir de les protéger. À 18 ans, le Perpignanais cumule déjà de nombreuses expériences dans le domaine de la cause animale et transporte un baluchon rempli de connaissances accumulées au fil des années. En plus de présider l’association « Missions Croquettes Solidaires » – qui vient en aide aux sans-abris et à leurs compagnons à 4 pattes –, le jeune homme endosse le rôle de responsable des enquêtes et de la formation au sein de l’association SEPA. Pour en savoir plus, l’équipe rédactionnelle de Woopets l’a interviewé.

Illustration : "Déterminé à sauver les animaux, un jeune de 18 ans consacre une partie de son temps à gérer des enquêtes contre la maltraitance animale"

L’association SEPA, fondée par Isabelle Yvos à Perpignan (66), lutte contre les violences faites aux animaux en agissant directement sur le terrain. Du haut de ses 18 ans, Hugo a rejoint l’aventure en devenant responsable des enquêtes et de la formation.

Sur une journée de théorie, il apprend aux bénévoles souhaitant sauver des chats, des chiens ou encore des animaux de la ferme à enquêter minutieusement sur des cas de maltraitance signalés par les citoyens. « État de l’animal, identification, contenu du carnet de santé… On leur apprend à tout vérifier, explique notre interlocuteur, mais aussi à respecter le cadre juridique et les procédures. »

Illustration de l'article : Déterminé à sauver les animaux, un jeune de 18 ans consacre une partie de son temps à gérer des enquêtes contre la maltraitance animale

© Association SEPA

Vous êtes :

Des juristes ont intégré l’équipe pour établir les constatations de maltraitance, monter des dossiers et poursuivre les maltraitants en justice. « Je remercie particulièrement Me Marie Voutsas, une avocate formidable qui donne de son temps pour nous conseiller sur de multiples affaires », déclare Hugo. Depuis le mois de novembre, la SEPA a réalisé une quinzaine d’enquêtes.

« On a, par exemple, secouru 2 Malinois, 4 chiots et 3 cochons détenus dans des ruines en haute montagne, à la suite de nombreux signalements. Ils étaient nourris une fois par semaine, quand la personne daignait venir. Maintenant, tout ce beau petit monde est en famille et heureux », confie Hugo à la rédaction de Woopets. Les bénévoles sont également intervenus pour libérer une femelle Yorkshire de 7 ans, dont « des individus se servaient pour faire des portées sur portées ».

Pour le bien de nos amis les animaux, mais aussi pour se protéger, Hugo a appris à se créer « une carapace » lors des enquêtes. Certains êtres humains sont capables du pire… « On voit des choses qui ne devraient pas exister », souligne le jeune homme.

Illustration de l'article : Déterminé à sauver les animaux, un jeune de 18 ans consacre une partie de son temps à gérer des enquêtes contre la maltraitance animale

© Association SEPA

Vers la création d’un accueil transitoire pour les animaux récupérés sous réquisition judiciaire

« À l’heure actuelle, les refuges sont saturés, mais la maltraitance ne s’arrête pas, poursuit Hugo, nous avons le projet de créer un accueil transitoire pour les animaux récupérés sous réquisition judiciaire avant leur placement en refuge. »

Pour le concrétiser, l’association SEPA est en quête d’un terrain dans la région des Pyrénées-Orientales, où seront construits des boxes afin de prendre soin des animaux sauvés de maltraitance, et a lancé une cagnotte en ligne.

Illustration de l'article : Déterminé à sauver les animaux, un jeune de 18 ans consacre une partie de son temps à gérer des enquêtes contre la maltraitance animale

A lire aussi : Entre brasserie et cours de yoga canin, la nouvelle vie passionnante de Nugget le chien à 3 pattes

© Association SEPA

« On recherche aussi des enquêteurs bénévoles (il faut être majeur et avoir de préférence le permis de conduire), conclut Hugo, on reste également ouvert à toute personne prête à donner de son temps pour aider l’association à sa manière. »

Pour faire un don à l'association SEPA, rendez-vous sur le site web helloasso.com.

2 commentaires