Des nouvelles de Ralphie, le « chien démoniaque », quelques jours après son adoption

La vie de Ralphie est riche en rebondissements. Le Bouledogue Français a été confronté à de nombreux échecs d’adoption, à cause de son comportement difficile, mais les bénévoles de la Niagara SPCA (États-Unis) l’ont récemment confié à une nouvelle famille. Était-elle la bonne ?

Illustration : "Des nouvelles de Ralphie, le « chien démoniaque », quelques jours après son adoption"

Ralphie le Bouledogue Français a connu des hauts et des bas ces derniers mois. Nous vous en parlions précédemment : ayant du mal à trouver une famille à cause de son côté « turbulent », les bénévoles de son refuge (Niagara SPCA) avaient posté une annonce originale en son honneur.

Celle-ci l’avait rendu populaire auprès des internautes, à tel point qu’une femme était véritablement « tombée sous son charme ». Le 4 février dernier, elle a offert un nouveau foyer au Bouledogue Français, tout en sachant quels étaient ses écarts de comportement.

Retour à la case départ

Malheureusement, la tâche s’est révélée plus ardue que prévu, comme le rapporte le Miami Herald. Le 15 février, soit moins de 2 semaines après son adoption, Ralphie a fait son retour au refuge. Les bénévoles en parlaient sur les réseaux sociaux il y a quelques jours.

Vous êtes :

« Nous sommes sûrs que vous vous souvenez de Ralphie. Il a été placé dans un foyer, mais pour sa nouvelle maîtresse, il s’est avéré plus difficile à gérer que prévu. Elle a pris la bonne décision en nous le rendant. Tous les 2 ont fait de mauvais choix, mais ils se sont séparés à l’amiable » se sont-ils exprimés.

Le retour à la case départ pour Ralphie est douloureux, certes, mais les membres de la Niagara SPCA sont « déterminés à l’aider » une fois de plus. « Nous avons finalement réussi à entrer en contact avec son propriétaire d’origine, et avons fait appel à un autre éducateur pour Ralphie. Il va suivre un programme de 6 semaines », ont-ils ajouté.

Les projets d’adoption pour le Bouledogue Français ne sont pas stoppés pour autant : « Nous continuons nos recherches, mais d’un point de vue logistique, il ne sera pas possible pour l’adoptant de Ralphie de vivre en dehors de la région. Il devra travailler avec Chris (l’éducateur) régulièrement. »

A lire aussi : Des futurs grands-parents s’équipent d’une poupée très réaliste pour préparer leurs chiens à l’arrivée du bébé (vidéo)

Pour financer cette formation (la pension et le dressage), la somme de 5600€ est requise. Les bénévoles ont lancé un appel aux dons sur Facebook, et les internautes sont si touchés par l’histoire du canidé qu’ils leur ont permis d’atteindre la somme nécessaire en quelques jours à peine.

Enfin, les bénévoles ont, une nouvelle fois, rappelé toutes les « contraintes » liées à l’adoption de leur « démon cracheur de feu », dont le fait que Ralphie ne puisse pas vivre avec un enfant ou un autre animal, car « il a déjà mordu dans le passé ». Espérons que ce récent échec soit le dernier pour le Bouledogue Français.

2 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 24/02/23

    dommage que l'adoption n'ait pas été concluante....la prochaine, sera la bonne !!! et j'espère que le site nous le dira

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 25/02/23

    Bonjour, j'ai vraiment du mal à comprendre que aucun éducateur canin si ils ont été contactée n'est réussi à équilibrer ce toutou.

      Répondre   Signaler


  • Image de profil