Décès de votre animal de compagnie : comment lui offrir un départ dans le respect et la dignité

Illustration : "Décès de votre animal de compagnie : comment lui offrir un départ dans le respect et la dignité"

L’animal est reconnu par le Code civil comme un être vivant doté de sensibilité. Bien au-delà de l’aspect légal de la question, le lien émotionnel qui nous unit à nos animaux de compagnie fait que nous leur devons du respect de leur vivant, mais aussi lorsqu’ils disparaissent.

La Journée Mondiale des Animaux, qui vient d'être célébrée, est l’occasion de rappeler – s’il le fallait – le caractère irremplaçable de nos compagnons et l’importance de la place qu’ils occupent dans nos vies.

A l'exception d’être propriétaire d’un chien ou d’un chat très âgé ou gravement malade, on ne songe quasiment pas à l’inévitable et douloureux moment de son départ. C’est le genre de pensée que l’on préfère chasser pour profiter pleinement de l’instant présent que l’on passe à ses côtés. Pourtant, c’est une question sur laquelle il faut bien se pencher à un moment ou un autre, car la vie de nos amis est trop courte.

Pour près de 9 propriétaires sur 10 (89%), le décès d’un animal de compagnie est aussi difficile à vivre que celle d’un proche. Le besoin de lui offrir une sépulture digne et d’être accompagné dans cette épreuve est bien là. D’après les chiffres récemment dévoilés par Esthima, acteur majeur du secteur des pompes funèbres animalières, 93% des personnes interrogées souhaiteraient bénéficier des services d’un spécialiste dans ce domaine pour choisir les obsèques de leur animal.

La crémation de plus en plus demandée par les propriétaires d’animaux endeuillés

D’après les statistiques publiées par la marque, la demande de prestations de crémation en vue de récupérer les cendres de l’animal, a connu une hausse de 40% ces dernières années.

La crémation est l’une des solutions autorisées par la loi, alors qu’il est interdit, par exemple, d’inhumer son animal dans son jardin. Elle est aussi l’une de celles que les propriétaires privilégient, en raison du respect et de la dignité qui la caractérise dans le traitement du corps du défunt.

A lire aussi : Découvrez la magnifique et réconfortante transformation d'une chienne auparavant maltraitée

Esthima fait partie du groupe Veternity, leader mondial des pompes funèbres animalières. Les maîtres mots de cette entreprise possédant 25 ans d'expertise sont le respect, la transparence et l’empathie. Par ses solutions d’obsèques personnalisées, chez un vétérinaire comme dans un crématorium ou agence funéraire, elle a pour vocation d’accompagner les propriétaires dans cette importante étape du deuil qu’est le service funéraire.

Pour ce faire, Esthima s’appuie sur un réseau de 15 crématoriums et 4 agences funéraires en France, ainsi que sur un ensemble de vétérinaires partenaires.

Photo de Ralph "Après l'accident de mon petit Ralph, mon jeune Boston Terrier, les soins m'ont coûté une fortune ! Entre les consultations chez le vétérinaire, l'opération et les médicaments... Maintenant, avec l'assurance pour chien à laquelle j'ai souscrit il y a peu, je peux affronter le futur plus sereinement ! " (Justine, 23 ans)

Si vous aimez votre chien, faites comme Justine, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

3 commentaires

  • Invité

    Invité a écrit : 18/10/21

    En 2018 j'ai perdu une chatte de 15 ans suite à une IRC. Bien qu'étant soignée depuis plusieurs années, elle a fini par tomber dans le coma. Elle ne pesait plus que 2 kgs alors qu'elle mangeait beaucoup mais son organisme ne métabolisait plus. Il a donc fallu se résoudre à la laisser partir. Je l'ai faite incinérer et je conserve ses cendres chez moi. J'ai trouvé la solution pour qu'elles soient déposées à côté de mon urne quand mon tour viendra.

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 19/10/21

    moi aussi, mes deux derniers braques allemands sont chez moi, dans des urnes séparées, tout près de moi et de mon coeur...j'espère pouvoir être enterrée avec eux.

      Répondre   Signaler


  • Invité

    Invité a écrit : 20/10/21

    Moi aussi

      Répondre   Signaler


  • Image de profil