De nombreuses questions en suspens concernant un Husky retrouvé le lendemain de sa fugue à 300 kilomètres de chez lui

Les propriétaires de Jackob n’ont pas mis longtemps à le récupérer après sa disparition. Ils sont habitués à ses fugues et savaient qu'il ne s'éloignait jamais trop de la maison. Mais le 26 décembre dernier, le toutou a parcouru près de 300 kilomètres en quelques heures. Une performance impossible selon ses maîtres.

Illustration : "De nombreuses questions en suspens concernant un Husky retrouvé le lendemain de sa fugue à 300 kilomètres de chez lui"

Un Husky aventurier de 9 ans nommé Jackob a retrouvé sa famille après 2 jours de séparation. Le quadrupède, qui vivait auprès de ses humains à Château-Gontier-sur-Mayenne (53), a été déposé au commissariat de Plaisir, dans les Yvelines (78). Près de 300 kilomètres séparent ces 2 communes, ce qui rend sa fuite d'autant plus mystérieuse.

Tout commence le lendemain de Noël, lorsque le canidé était sous la garde d’un pet-sitter. En tant que fugueur aguerri, il a profité d’une promenade pour s’échapper. C’était dans ses habitudes, mais sa famille s’est tout de même inquiétée en constant qu’il n’était pas rentré le soir venu : « D’habitude, on le retrouve très vite, mais là il ne revenait pas » témoignait sa maîtresse aux journalistes d'Ouest France, relayés par le Demotivateur.

Un agent a tenté de retrouver ses maîtres

Inquiets, ses propriétaires ont publié son avis de disparition sur les réseaux sociaux et ont contacté la SPA de Laval pour obtenir des informations. Personne ne semblait avoir croisé la route du Husky, pas même la police municipale. Laquelle a enregistré sa disparition.

Pourtant, Jackob n’avait pas disparu de tous les radars. En réalité, il avait été confié à un policier après avoir été retrouvé en train d’errer. Le problème était qu’il se trouvait désormais à 3 heures de son domicile. Heureusement, le brigadier en chef, lui-même propriétaire d’un chien, était bien déterminé à le ramener chez lui.

Illustration de l'article : De nombreuses questions en suspens concernant un Husky retrouvé le lendemain de sa fugue à 300 kilomètres de chez lui

photo d'illustration

« J’ai tout fait pour qu’il retrouve sa maison »

Après quelques recherches, il a identifié les propriétaires de Jackob, apprenant par la même occasion qu’ils n’habitaient pas la porte d’à côté. Après plusieurs heures de route, le toutou a pu retrouver sa famille aimante. Laquelle ne peut s’empêcher de penser que quelque chose cloche dans cette affaire.

Pour elle, il n’est pas possible que le quadrupède ait pu parcourir une telle distance en si peu de temps : « Quelqu’un l’a forcément mis dans sa voiture » supposait-elle. Une information qu’il est malheureusement difficile de vérifier. Quoi qu’il en soit, Jackob est à présent en sécurité chez lui.

A lire aussi : La tristesse de cette chienne après le départ de son voisin disparaît dès qu'elle réalise que leur adorable rituel de câlins quotidien va se poursuivre (vidéo)

Illustration de l'article : De nombreuses questions en suspens concernant un Husky retrouvé le lendemain de sa fugue à 300 kilomètres de chez lui

Ouest France

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil