Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Dans ce lycée, l'équipe pédagogie compte un chien parmi ses membres

Publié le 06/02/2019 à 17h38

Ecrit par Alexandre Dieu

Illustration : "Dans ce lycée, l'équipe pédagogie compte un chien parmi ses membres" Photo d'illustration

Il n'est pas rare qu'une école choisisse un chien comme mascotte, mais au lycée agricole de Valdoie, Naya est bien plus que cela. L'animal y tient de multiples rôles : médiation, soutien psychologique, support en TP...

Élisabeth Mathiot est documentaliste au lycée agricole Lucien Quelet à Valdoie (90). Au CDI (Centre de Documentation et d’Information) de l'établissement où elle travaille, elle est accompagnée de l'un des membres de sa famille : sa chienne Naya. Cette sympathique femelle Labrador-Retriever ne s'y trouve pas dans le contexte d'une journée "emmène ton chien au travail" ou quoi que ce soit dans le genre. Naya fait pleinement partie du projet pédagogique du lycée, comme le rapporte Le Figaro Etudiant.

A lire aussi : "Pourquoi mon chien se roule dans la boue ?"

C'est après avoir "connu un Golden Retriever à Sciences Po Lille, devenu la mascotte de l’établissement", qu'Élisabeth Mathiot a souhaité reproduire l'expérience au sein de son lycée. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que cette démarche a été un succès. Au point d'ailleurs que le proviseur, Vincent Dufraisse, envisage de la renouveler avec un autre animal.

Dans ce lycée agricole terrifortain, Naya a notamment pour rôle de faciliter le dialogue entre les élèves et avec le personnel de l'établissement. Elle occupe également une fonction de médiatrice en cas de tension et répond toujours présent quand un lycéen a besoin de réconfort. La chienne sert même de support en TP, comme cela a été le cas lors d'un cours de biologie consacré au réflexe de Pavlov. Elle a également pris part à un cours d'horticulture ayant accueilli des séniors.

Voilà une idée que l'on gagnerait sans aucun doute à encourager et à développer dans nos écoles.

37 partages

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune Bouledogue, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chien le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (William, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chien, faites comme William, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire