Condamné quelques heures après sa naissance, ce chien handicapé échappe à l'euthanasie

Publié le 10/07/2020 à 17h04

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Emotion

Illustration : "Condamné quelques heures après sa naissance, ce chien handicapé échappe à l'euthanasie "
© Lou Robinson

Né sans pattes avant, puis tombé gravement malade, Nubby avait peu de chances de survivre. Pourtant, une famille a cru en ce chien et a tout fait pour le sauver.

C’est en janvier 2017 que Nubby a vu le jour. Le chiot était différent des autres membres de sa portée, puisqu’il n’avait pas de pattes avant. A cause de cela, il ne parvenait pas à atteindre les mamelles de sa mère pour la téter. Il risquait donc de mourir de faim très rapidement, comme le raconte The Dodo. Le vétérinaire l’ayant examiné à l’époque avait même suggéré de l’euthanasier.

Il n’en était pas question pour Lou Robinson. Avec son mari Mark, cette dernière faisait office de famille d’accueil pour chiens abandonnés, orphelins ou en détresse depuis des années. Elle est également la fondatrice de Warriors Educate About Rescue, une organisation par le biais de laquelle elle enseigne aux gens à prendre soin des animaux.

Lou Robinson a donc accueilli Nubby chez elle, près de Houston dans l’Etat du Texas. Le couple s’est relayé pour s’occuper du chiot et le nourrir.

Tout allait bien pendant environ 3 semaines, puis l’état de santé du petit chien a commencé à se détériorer. Il commençait à éternuer, ne faisait plus ses besoins et s’alimentait de moins en moins. Des examens de radiographie ont révélé que Nubby souffrait de pneumonie, mais aussi d’une anomalie au niveau de l’œsophage ; une poche s’y était formée, piégeant le lait qu’il recevait.

Le chiot a dû être placé sous intraveineuse et dans une chambre à oxygène. Il s’est battu pour rester en vie. Lui et ses parents d’adoption ont réussi leur pari !

Alors qu’il était condamné, Nubby s’en est sorti. Il a aujourd’hui 3 ans et mène une vie heureuse auprès de sa famille, comme on peut s’en rendre compte en parcourant la page Facebook qui lui est consacrée.

A lire aussi : Perdu et abandonné, un chien attend depuis deux semaines le retour de son maître sur le quai de la gare !

A propos de l'auteur :

0 partage

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune Bouledogue, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chien le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (William, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chien, faites comme William, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

Articles en relation