Condamné à combattre, ce Rottweiler était si doux qu’il a choisi un tout autre destin

Les Rottweilers ont une réputation de molosse qui leur colle à la peau. Tristement, ils sont parfois victimes de la cruauté des humains, lesquels n’hésitent pas à les utiliser comme chien de combat. Razor a échappé à ce terrible destin et s’est battu, d’une façon différente, pour la plus belle des causes.

Illustration : "Condamné à combattre, ce Rottweiler était si doux qu’il a choisi un tout autre destin"

Au mois de mars dernier, Ria Mitchell annonçait la perte tragique de son fidèle Rottweiler, Razor. Pendant plusieurs années, le chien l’a accompagnée dans divers établissements pour diffuser sa bonne humeur et sa douceur. Il a réuni une belle communauté autour de lui qui lui a rendu hommage à l’occasion d’une ultime rencontre.

Razor revenait des enfers. À l’âge de 6 mois, il a été envoyé combattre contre d’autres chiens, car il avait été élevé pour cela. Toutefois, l’animal n’avait pas une once d’agressivité en lui et était passif sur le ring, mentionnait Get Surrey. Il a donc été marchandé sur une plateforme d’achat revente en ligne. Dans son malheur, la boule de poils a eu l’immense chance d’être recueillie par Ria.

Une véritable crème

Celle-ci est tout de suite tombée amoureuse de lui. Elle a décelé sa douceur malgré son physique imposant et savait qu’il avait un grand cœur. Elle l’a fait participer à des cours d’éducation afin qu’il s’adapte à la vie de famille. Sur place, de nombreuses personnes lui ont conseillé de le former en tant que chien de thérapie, car il était extrêmement gentil et docile.

Quelques mois plus tard, Razor se rendait ici et là pour soutenir les humains en détresse. Il embellissait la journée d’enfants hospitalisés pour un cancer et celle des personnes âgées en maison de retraite. Il faisait l’unanimité partout où il passait et des milliers d’internautes l'encourageaient sur les réseaux sociaux. Il a d'ailleurs remporté de nombreux concours divers et variés.

Illustration de l'article : Condamné à combattre, ce Rottweiler était si doux qu’il a choisi un tout autre destin

© PA Real Life

Des adieux déchirants

Razor était un symbole de résilience pour beaucoup. Il n’a jamais choisi l’agressivité malgré son début de parcours chaotique, et s'était plutôt tourné vers la bienveillance. Il a vécu un quotidien fait d’amour et de tendresse, jusqu’à ce qu’une mauvaise nouvelle vienne terrasser cet équilibre. Razor avait développé un cancer et en 3 mois seulement, son état s’est fortement dégradé.

A lire aussi : La vidéo attendrissante d’un ancien basketteur réconfortant un minuscule carlin sauvé d’une usine à chiots

Il devait être endormi, car il n’avait plus la force de se battre. Mais avant cela, sa famille tenait à lui rendre un dernier hommage. Elle lui a organisé une grande fête en compagnie de ceux qui l’aimaient. 300 personnes ont fait le déplacement pour lui dire au revoir : « Il a passé une très belle journée, il a mangé un gâteau pour chien et joué avec des ballons ». Razor est parti en paix, aimé par ses maîtres et sa grande communauté.

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 03/06/24

    Voilà ce qui peut arriver de pire pour un maître aimant. Devoir faire euthanasier son ami canin qui ne peut plus se battre. Vous ne me lirez jamais mais je vous adresse des ondes amicales. Madie était chien de thérapie. J'ai dû l'accompagner aussi pour les mêmes raisons.
    Mais nos copains/copines étaient heureux jusqu'à cette déchirure.

      Répondre   Signaler


  • Image de profil