Chien malade : pourquoi l’assurance est utile ?

Nos chiens ne sont pas à l’abri de la maladie, ni des accidents. Lorsque cela arrive, nous nous devons de faire en sorte que ces membres à part entière de nos familles reçoivent les meilleurs soins. Pour nous aider à faire face aux dépenses qui y sont associées, l’assurance chien est particulièrement indiquée.

Illustration : "Chien malade : pourquoi l’assurance est utile ?"

L’assurance santé pour chien permet de réaliser d’importantes économies sur les frais inhérents aux soins, qu’ils soient planifiés ou imprévus. Des dépenses qui lestent le budget, mais qui sont essentielles pour protéger ceux que l’on aime.

La santé du chien : un budget conséquent à prévoir

La santé représente aujourd’hui le second poste de dépenses après l’alimentation chez les propriétaires de chiens français. Le total annuel moyen des frais liés aux consultations vétérinaires, médicaments et autres soins est de l’ordre de 225 euros par canidé. Des dépenses qui peuvent atteindre des niveaux très élevés quand l’animal tombe gravement malade, est victime d’un accident ou doit recevoir des traitements ou des interventions spécialisés.

Une patte fracturée, par exemple, peut donner lieu à une facture de plusieurs centaines d’euros. La radiothérapie pour le traitement d’un cancer coûte dans les 1500 euros. A côté de cela, les soins réguliers (consultations vétérinaires annuelles, soins dentaires, etc.), les vaccins et leurs rappels constituent, eux aussi, un budget non négligeable.

Dans le même temps, tous ces soins, qu’ils soient prévus ou exceptionnels, sont indispensables. Qui ne voudrait pas que son chien connaisse une vie la plus longue et la plus heureuse possible ? Qui ne souhaiterait pas assurer à son ami à 4 pattes une véritable protection en cas de maladie ou d’incident ?

L’équation semble compliquée à résoudre, surtout quand on sait que les frais de santé du chien n’ont fait qu’augmenter ces dernières années et que cette tendance est vouée à se poursuivre durant les prochaines. Il est pourtant possible de concilier soins de qualité et préservation de son pouvoir d’achat. L’assurance chien et la mutuelle chien sont une excellente solution. Cliquez ici pour en savoir plus.

L’assurance chien : soigner son compagnon tout en contrôlant ses dépenses

Comme nous l’avons vu plus haut, le chien ne peut profiter d’une santé et d’un bien-être optimaux que s’il fait l’objet d’un véritable suivi vétérinaire tout au long de sa vie. La qualité des soins est primordiale, et cela concerne aussi ceux apportés en cas de gros imprévu.

L’assurance santé pour chien permet d’avoir l’esprit tranquille, dans la mesure où on sait alors que l’on pourra offrir à son animal de compagnie les soins nécessaires sans avoir peur d’être à court de fonds ou de vider son portefeuille.

A lire aussi : L’heure d’une retraite méritée a sonné pour ces 4 chiens militaires, qui ont consacré toute leur vie au maintien de l’ordre

Le principe de l’assurance chien est le même que pour l’assurance santé destinée à l’humain. Moyennant une contribution périodique (mensuelle généralement), le propriétaire du chien profite du remboursement partiel ou total des frais engagés pour le soigner. En fonction de la formule, le maître profite ainsi de la prise en charge des consultations vétérinaires, des soins courants, de l’hospitalisation, des interventions chirurgicales, des vaccins, des vermifuges, des médicaments… Des petits « plus », qui ont aussi leur importance, peuvent aussi être inclus, comme les détartrages, les compléments alimentaires, la stérilisation, frais de pension et ceux d’obsèques ou d’incinération.

Les formules sont très variées et répondent aux besoins de chacun, mais aussi au profil de l’animal : chiot, chien adulte, plusieurs chiens à assurer, etc. Le degré de couverture est donc adapté et on n’a ainsi plus à se préoccuper de sa capacité à garantir à son chien l’accompagnement vétérinaire dont il a besoin.

1 commentaire