Les bons réflexes à adopter pour Noël afin de protéger son animal

Noël est un moment de convivialité et de partage. Nos animaux sont aussi de la fête, mais celle-ci comporte quelques risques pour eux dont nous devons les protéger. Quels sont les dangers qui guettent nos chiens et nos chats à l’approche du 25 décembre et comment faire en sorte de les en prémunir ?

Illustration : "Les bons réflexes à adopter pour Noël afin de protéger son animal"

Sucreries et décorations sont de sortie en prévision des fêtes de fin d’année, mais elles font partie des sources de danger pour nos amis à 4 pattes. Agria Assurance pour Animaux rappelle les risques liés à Noël pour les chiens et les chats, ainsi que les précautions à prendre pour les prévenir.

Les dangers à table

Noël est l’occasion de se régaler, voire de s’accorder quelques petits écarts alimentaires. Entre les pâtisseries, le chocolat, la volaille et tant d’autres plats et friandises, les papilles sont à la fête, mais ce sont autant de poisons pour nos animaux qui ne doivent pas y avoir accès.

La théobromine contenue dans le cacao, par exemple, est toxique pour les canidés et les félins. Les matières grasses sont mauvaises pour leur système digestif, tout comme le sucre et le sel souvent très présents dans les préparations festives. Les petits os de volaille sont également dangereux. Indigestion, occlusion ou perforation intestinale et intoxication attendent nos animaux au tournant s’ils mettent la patte sur ces aliments.

Illustration de l'article : Les bons réflexes à adopter pour Noël afin de protéger son animal

Il est, certes, difficile de rester ferme quand ils nous implorent du regard de leur donner un petit morceau de ce que nous mangeons, mais il est important de ne pas céder, car c’est pour leur bien.

Sans oublier l’alcool et le cannabis, pouvant se retrouver accidentellement à leur portée et les intoxiquer.

Les risques liés à la décoration

Bon nombre de chats ne résistent pas à l’envie d’attaquer le sapin de Noël. D’autres y voient la cachette idéale. Si chaque félin perçoit différemment l’arbre star de la fin d’année, ce dernier peut leur réserver quelques mauvaises surprises.

Ses aiguilles, par exemple, sont susceptibles de le blesser. Les éléments de décoration qui le garnissent sont tout aussi périlleux, puisque l’animal peut les avaler ou souffrir d’une lésion s’ils se brisent. Cela va des boules en verre aux figurines, en passant par les rubans et les crochets.

Illustration de l'article : Les bons réflexes à adopter pour Noël afin de protéger son animal

Soyons également prudents avec les cheveux d’ange, neige artificielle et autres confettis, sources de troubles digestifs s’ils venaient à être ingérés.

Le risque d’électrocution par « mâchouillage » associé aux décorations électriques, comme les guirlandes lumineuses, est aussi à prendre en compte. Tout comme celui représenté par les cadeaux : emballages, rubans, jouets, piles…

Tous ces objets sont à sécuriser et à mettre hors de portée des animaux. Le sapin est à stabiliser et à placer loin de tout meuble pouvant faire office de tremplin.

Les plantes ornementales de Noël

Incontournables elles aussi, les plantes décoratives égaient l’intérieur et le mettent à l’ambiance de Noël, mais certaines d'entre elles sont nocives pour nos chiens et chats.

Le houx, le gui, les branches d’if, le poinsettia ou encore la rose de Noël doivent être hors d’atteinte des animaux. Ces derniers peuvent être tentés de goûter à leurs différentes parties (feuilles, branches, baies…) et ainsi souffrir d’irritations buccales et digestives, de vomissements, de diarrhées, voire de troubles nerveux.

Illustration de l'article : Les bons réflexes à adopter pour Noël afin de protéger son animal

Là encore, les propriétaires sont invités à sécuriser ces éléments ornementaux, en les accrochant suffisamment haut par exemple, afin de prévenir tout incident.

Que faire en cas d’accident ?

Avec un animal, le risque zéro n’existe pas. On a beau prendre toutes ses précautions, il n’est pas totalement à l’abri d’une blessure, de l’ingestion d’une substance inadaptée ou toxique. Si un tel incident survient, le chien ou le chat doit être emmené au cabinet vétérinaire ou en clinique de toute urgence.

En cas d’intoxication, le mieux à faire est de contacter le Centre Antipoison Animal en précisant le type de plante ou de produit ingéré, ainsi que la quantité.

A lire aussi : Alors que tous ses compagnons de sauvetage ont été adoptés, cette chienne réformée d'élevage rêve depuis plusieurs mois de trouver son âme sœur

Illustration de l'article : Les bons réflexes à adopter pour Noël afin de protéger son animal

Il est important de rappeler que les soins prodigués à un animal en urgence sont généralement coûteux. Souscrire à une assurance santé pour son compagnon permet d’avoir l’esprit tranquille et de parer à toute éventualité. C’est la garantie d’offrir à son chien ou chat les prestations et traitements vétérinaires adéquats quoi qu’il arrive, et ainsi de fêter Noël en famille en toute sérénité.

Avec plus de 130 ans d’expérience et plus de 1,2 million d’animaux assurés en Europe, Agria Assurance pour Animaux propose des formules adaptées à chacun selon la race et les besoins de l’animal, ainsi que le budget de son maître.

Rendez-vous sur Agria.fr pour en savoir plus.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil