Woopets La communauté dédiée
aux animaux de compagnie

Au Canada, une femme se bat pour sauver son chien menacé d’euthanasie

Publié le 13/02/2020 à 17h02

Ecrit par Alexandre Dieu dans la catégorie Faits Divers

Illustration : "Au Canada, une femme se bat pour sauver son chien menacé d’euthanasie"

Bien que n’ayant jamais mordu personne, une chienne risque aujourd’hui l’euthanasie. Cette décision émane de la Ville de Montréal et fait suite à une évaluation comportementale selon laquelle l’animal constituerait un danger pour la sécurité publique.

Khaleesi, une chienne croisée Malamute de l’Alaska / Boxer, pourrait être euthanasiée, mais sa propriétaire et son avocate tentent de la sauver, comme le rapporte La Presse.

Le 22 juillet dernier, Carolane Parisé a appris que des voisins qui « ne se sentaient pas en sécurité » à cause de la chienne de 3 ans et demi avaient porté plainte auprès du contrôle animal de la Ville de Montréal. Suite à quoi 2 agents ont observé l’animal au domicile de sa propriétaire, puis recommandé une évaluation comportementale.

Cette dernière a été effectuée par une vétérinaire et le résultat est tombé quelques mois plus tard. Le degré de dangerosité de Khaleesi était de 8 sur une échelle de 10. Autrement dit, elle représente « un risque élevé » pour la sécurité publique. Dans son rapport, la vétérinaire dit croire que la chienne « pourrait passer à l’étape subséquente de l’agression défensive et mordre » et qu’elle serait susceptible « d’infliger des blessures importantes ». Elle ajoute qu’elle « considère forte la probabilité d’agression ». Pour la Ville de Montréal, qui a durci sa réglementation sur l’encadrement des animaux de compagnie en 2018, ce sont des éléments suffisants pour ordonner l’euthanasie de la chienne.

Les conclusions de la vétérinaire ont été vivement contestées par Carolane Parisé, d’après laquelle elles ne sont fondées que 2 incidents survenus durant l’évaluation « lors desquels Khaleesi a grogné et jappé ». La Montréalaise réclame qu’une contre-expertise soit assurée par un autre spécialiste.

Elle a déposé une demande d’injonction dans l’espoir de faire annuler cette décision qu’elle qualifie de « déraisonnable » et au lieu de laquelle d’autres mesures pourraient être prises, comme le port permanent de la muselière. La maîtresse de Khaleesi ne comprend d’autant pas la position des autorités que sa chienne n’a jamais mordu ni congénère ni humain. L’audience se déroulera vendredi au palais de justice de Montréal.

A lire aussi : "Choisir son vétérinaire"

A propos de l'auteur :

0 partage

Mango, la chienne de race Berger Australien de Pierre D. a été retrouvée inconsciente un matin. Grâce à la réactivité et l'efficacité de la mutuelle pour chien qu'il avait souscrite, l'ensemble des frais de vétérinaire a été pris en charge et Mango a été sauvée !

Si vous aimez votre chien, faites comme Pierre, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 14/02/20

    encore des voisins qui foutent la MERDE !!! la propriétaire a raison de demander une contre-expertise. J'espère que nous serons informées de la suite de cette triste histoire.

     Répondre  Signaler


Articles en relation