Après le séisme au Japon, Elsa, une chienne de sauvetage, aide les secouristes à trouver des survivants

Le jour du Nouvel An, le centre du Japon a été frappé par un violent tremblement de terre de magnitude 7,5 qui a dévasté la région. Aux côtés des soldats et des pompiers qui ont recherché désespérément des survivants après la catastrophe, des chiens de sauvetage ont été sollicités. Parmi eux, Elsa, une chienne décrite par son entraineur comme « la meilleure des meilleures ».

Illustration : "Après le séisme au Japon, Elsa, une chienne de sauvetage, aide les secouristes à trouver des survivants"

Les habitants de la péninsule de Noto dans le centre du Japon ont récemment vécu de terribles moments. Ressenti jusqu'à Tokyo, un tremblement de terre de magnitude 7,5 a frappé la région, déclenchant des glissements de terrain, un incendie majeur ainsi qu’un tsunami.

En plus des nombreux bâtiments effondrés, le séisme a également causé la mort de plus de 200 personnes et la disparition de dizaines d’autres. Dans l’espoir de retrouver des survivants parmi les décombres, les soldats et les pompiers ont rapidement reçu l’aide de chiens de sauvetage comme le rapporte Channel News Asia.

« La meilleure des meilleures »

Parmi ces sauveteurs à 4 pattes dévoués, Elsa, une chienne élancée au pelage noir et aux oreilles pointues, spécialement entraînée pour ce genre de mission. Son maître-chien Yasuhiro Morita la décrit comme « la meilleure des meilleures de l’ouest du Japon ».

Dressée dans un centre de chiens de sauvetage de la région occidentale de Tottori, la chienne est arrivée peu après le séisme à Wajima, l’une des villes les plus sévèrement touchées par la catastrophe. Avec son maître, elle s’est tout de suite mise au travail.

À la recherche d’une femme âgée

Traversant avec agilité les vestiges de tuiles et de poutres en bois, la chienne noire a reniflé les ruines d’une maison détruite à la recherche d’une femme âgée, peut-être ensevelie sous les décombres de sa maison.

Illustration de l'article : Après le séisme au Japon, Elsa, une chienne de sauvetage, aide les secouristes à trouver des survivants

© AFP / Kazuhiro Nogi

« S’il vous plaît, Elsa, s’il vous plaît, retrouvez-la », a supplié une foule de voisins qui observait les efforts de la chienne, 3 jours après le séisme.

« Elle réagit aux cadavres lorsqu’elle fouille les décombres - elle est entraînée à toujours aboyer quand elle trouve un corps », a expliqué Yasuhiro Morita. « Mais aujourd’hui, elle s’est simplement éloignée vers les passants, ce qui signifie probablement qu’il n’y avait pas de corps à l’intérieur », a-t-il ajouté.

L’aide décisive des chiens de sauvetage

Elsa n’est pas la seule chienne de sauvetage a apporté son aide dans la recherche de survivants. Une de ses collègues, Jennifer, une chienne de race Berger Allemand travaillant avec les pompiers d’Osaka, a par exemple trouvé vivante une femme de 80 ans coincée dans sa maison en ruines.

A lire aussi : Une chienne vivant ses derniers jours se voit offrir une ultime virée à la plage et dans son parc préféré (vidéo)

Illustration de l'article : Après le séisme au Japon, Elsa, une chienne de sauvetage, aide les secouristes à trouver des survivants

© AFP / Toshifumi Kitamura

Jouant souvent un rôle crucial lors de catastrophes, les chiens de sauvetage permettent parfois d’obtenir de petits miracles comme celui-ci et méritent toute notre gratitude.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil