Alors qu’il devait être euthanasié parce qu’il était handicapé, ce Corgi à deux nez et un œil échappe à son destin lorsqu’il est adopté !

Publié le 27/10/2020 à 07h06

Ecrit par Anthony Pruvost dans la catégorie Emotion

Quand on voit Nekku aujourd’hui, on a du mal à croire qu’un vétérinaire ait pu suggérer de l’euthanasier peu après sa naissance. C’est pourtant bien ce qui s’est passé, en raison de son double handicap. Heureusement, son conseil n’a pas été suivi et la chienne mène une vie des plus heureuses.

Nekku vit comme n’importe quel autre chien. Originaire de la Finlande, elle a une famille qui l’aime et s’amuse en permanence avec ses congénères. La seule chose qui la rend différente des autres, ce sont les particularités physiques avec lesquelles elle est venue au monde.

Comme le rapporte Paw my Gosh, en effet, cette chienne de race Welsh Corgi Pembroke est née avec 2 nez au lieu d’un seul. Son autre spécificité, c’est qu’elle n’a qu’un seul œil de valide. Dans la foulée de sa naissance, un vétérinaire avait suggéré de l’euthanasier, estimant faibles ses chances de survie ou de mener une existence normale.

Sa suggestion a été ignorée. Quand elle a atteint l’âge d’être adoptée, Nekku a trouvé une famille. Aujourd’hui, cette chienne est âgée de 8 ans et irradie son entourage de sa joie de vivre.

La complicité qu’elle affiche avec les 2 autres chiens de la famille, des Welsh Corgi Pembroke également, fait extrêmement plaisir à voir. C’est d’ailleurs ce dont peut se rendre compte en découvrant la vidéo ci-dessous, provenant de la page Facebook Animalkind par USA Today.

A lire aussi : Cet artiste peintre de 10 ans crée sa propre fondation pour vendre les peintures qu'il réalise et offre les bénéfices aux animaux dans le besoin

Dire que la vie de Nekku avait failli être abrégée alors qu’elle n’était encore qu’un tout petit chiot

A propos de l'auteur :

0 partage

" J'ai souscrit à une assurance pour Nelson, mon jeune Bouledogue, dès sa naissance et j'ai été très heureux d'avoir cette assurance pour chien le jour où il s'est cassé la patte en jouant. Les soins chez le vétérinaire ont été pris en charge et lorsque l'on est étudiant, on a pas forcément le budget pour assurer ce type de dépense. " (William, étudiant à Lille)

Si vous aimez votre chien, faites comme William, protégez le en remplissant ce formulaire pour découvrir nos offres (gratuit) !

2 commentaires

Articles en relation