A partir de ce lundi 15 avril, promener votre chien en forêt sans laisse pourrait vous coûter cher

La loi est en vigueur depuis près de 70 ans, mais il est important de la rappeler chaque année. A partir d’aujourd’hui et jusqu’à la fin du mois de juin, il vous sera interdit de promener votre chien sans laisse en forêt. Cette mesure vise à préserver la faune durant cette période critique de l’année (naissances, nidification…) et son non-respect donne lieu à une forte amende.

Illustration : "A partir de ce lundi 15 avril, promener votre chien en forêt sans laisse pourrait vous coûter cher"

Chez de nombreuses espèces de mammifères, les femelles mettent bas durant le printemps. Cette période de l’année est aussi celle de la nidification chez les oiseaux. Elle est donc cruciale quant au repeuplement de la faune, et toute source de stress pour les animaux concernés serait susceptible d’affecter ce processus.

Nos amis canins pourraient en constituer une, en dépit de la qualité de leur éducation et de leur gentillesse. Leur simple présence dans l’habitat naturel des espèces en question risque de les perturber. C’est pourquoi, depuis l’arrêté ministériel du 16 mars 1955, il est interdit de promener son chien sans laisse en forêt en dehors des allées forestières du 15 avril (aujourd’hui, donc) au 30 juin, rappelait France Bleu le dimanche 14 avril.

Sur son site, l’Office National des Forêts souligne le fait que si « tout au long de l’année, les chiens doivent impérativement rester sous la surveillance de leur maître et ne pas s'éloigner à plus de 100 mètres », la réglementation se durcit à partir du 15 avril, imposant aux maîtres « de tenir leurs animaux en laisse en dehors des allées forestières. »

L’ONF précise que « l’allée forestière se comprend au sens large comme les routes, chemins ou sentiers forestiers, notamment les GR [sentiers de grande randonnée], mais aussi tous les chemins de promenade. En revanche, les cloisonnements forestiers, les pare-feu et les limites de parcelles ne sont pas considérés comme des chemins. »

Illustration de l'article : A partir de ce lundi 15 avril, promener votre chien en forêt sans laisse pourrait vous coûter cher

A lire aussi : Pour aider son chien à surmonter l’anxiété du Nouvel An, ce couple organise une soirée dansante plutôt inhabituelle (vidéo)

Une amende pouvant aller jusqu’à 750 euros

Tout propriétaire canin ne respectant pas cette mesure permettant de « prévenir la destruction des oiseaux et de toutes espèces de gibier et pour favoriser leur repeuplement » encourt une amende pouvant aller jusqu’à 750 euros.

Par ailleurs, les maires peuvent élargir cette interdiction de promenade de chien sans laisse à d’autres espaces. Il est donc fortement conseillé de se renseigner auprès de la commune à ce sujet afin d’être en conformité avec la loi.

Aucun commentaire

  • Soyez le premier à commenter cet article !
  • Image de profil