2 chiens retrouvés dans « un état terrible et inacceptable » par des enquêteurs au domicile d’un sexagénaire

Bobby, Molly, ainsi qu’un troisième animal ont cruellement manqué de soins de la part de leur maître. Leur état de santé s’est dégradé au fil des mois, mais ce dernier n’a pas daigné les conduire chez le vétérinaire pour les soigner. Il a dû répondre de ses actes devant la justice.

Illustration : "2 chiens retrouvés dans « un état terrible et inacceptable » par des enquêteurs au domicile d’un sexagénaire"

Bobby et Molly, 2 chiens respectivement âgés de 7 et 11 ans, ont été pris en charge par la RSPCA. L’association de protection animale avait envoyé des enquêteurs chez leur propriétaire, Paul Smith, après avoir reçu plusieurs plaintes. Sur place, les bénévoles ont fait face à l’horreur.

Lorsqu’ils sont arrivés au domicile de l’homme, tous ont été saisis par l’odeur « extrêmement désagréable » qui émanait. L’un des intervenants, Heather Wade, a déclaré que le logement était insalubre : « La maison semblait délabrée, en désordre et très sale, avec une crasse brune sur la plupart des surfaces ».

Illustration de l'article : 2 chiens retrouvés dans « un état terrible et inacceptable » par des enquêteurs au domicile d’un sexagénaire

RSPCA

Des animaux en grande souffrance

En progressant dans le salon, les membres de la RSPCA ont découvert 2 canidés au pelage crasseux et emmêlé. Molly, la femelle, ne pouvait pas faire un mouvement sans que ses nœuds lui tirent sur la peau. Bobby, lui, souffrait de graves problèmes buccaux dentaires. Les enquêteurs ont aussi découvert un dragon d’eau nommé Charlie, blessé au niveau de la queue.

Les pauvres animaux ont été récupérés puis déposés chez un vétérinaire. Lequel a constaté à quel point l’état du reptile et de Molly était grave. Cette dernière avait une sévère faiblesse musculaire, des problèmes rénaux et ne s’alimentait plus. Charlie, de son côté, luttait contre une infection qui s’était propagée dans son organisme. Comme ils étaient tous les 2 extrêmement mal en point, le vétérinaire a choisi de les euthanasier pour abréger leurs souffrances.

Une condamnation requise pour le maître

Dans ce malheur, il restait un peu d’espoir pour Bobby. Lequel s’est fait retirer 14 dents pourries. Un porte-parole de la RSPCA a affirmé que le rescapé s’était bien rétabli entre les mains du personnel. Le temps est à la reconstruction pour la boule de poils, qui mérite une retraite paisible.

Illustration de l'article : 2 chiens retrouvés dans « un état terrible et inacceptable » par des enquêteurs au domicile d’un sexagénaire

A lire aussi : Une chienne change complètement d’attitude vis-à-vis de sa maîtresse lorsqu’elle comprend qu'elle est enceinte (vidéo)

RSPCA

Paul Smith, en revanche, a reçu 8 semaines de prison avec sursis et l’interdiction de détenir des chiens ainsi que des reptiles pendant 2 ans, comme le mentionnait ITV.

1 commentaire

  • Invité

    Invité a écrit : 22/11/23

    Bien sûr un compagnon animal ne pouvant se soigner ou s'alimenter seul le propriétaire doit assumer ces soins. Évidemment.
    Mais voilà le gars n'est seulement pas capable de vivre dans un appartement décent ! Qui peut donc s'attendre à ce qu'il soigne d'autres individus ?

      Répondre   Signaler


  • Image de profil